A voir sur Livenet :


Derniers Sujets

Pages : < 1 2 3 4 5 6 7 >
Vous êtes ici : Livenet > Forums > Discussions libres

Votre Définition Personnelle Du Libertin

Space oddity
comrank
27 ans (F)
Thursday 03 January 2008 à 23:24
Citer +Citer

J'assimile le libertin à quelqu'un qui est sans attache, qui trouve satisfaction dans le papillonage (autant sentimental que sexuel), qui ne met aucune valeur morale au dessus de son désir/plaisir (ça n'en fait pas une bête pour autant), et pour qui amour et exclusivité n'ont que très peu de choses à voir (ce en quoi je ne lui donne pas tort). Pour moi c'est d'abord quelqu'un qui a rompu avec tout idéal en amour justement, peut-être même et plus généralement dans sa relation à l'Autre. Autant dire qu'un vrai libertin est très rare.
Giulia38
comrank
30 ans (F)
France (38)
Thursday 03 January 2008 à 23:37
Citer +Citer

didam
Thursday 03 January 2008 à 22:50
donc même si la personne n'a qu'un seul partenaire sexuel dans sa vie à chaque fois, tu considères que c'est du libertinage?


oui mais sans attache ni amour
mais je t'avouerai que j'ai posté sans regarder la définition du libertinage : libertinage ca serait uniquement en couple (et passer un "accord", que les deux soient ok) ?

je vois plutôt ça comme l'a défini Space Oddity

Express
comrank
Thursday 03 January 2008 à 23:46
Citer +Citer
Space O a compris ce que c'était. Le libertin est avant tout un immoraliste, ou un amoraliste qui applique son refus de la morale à tous les aspects de sa vie, y compris la dimension sexuelle. C'est un acte de rupture avec les valeurs communément admises qui va bien au-delà de quelques coucheries à droite ou à gauche. En ce sens, les vrais libertins sont une infime minorité alors que les baiseurs adultères de seconde zone sont légion.
Douce évi
comrank
(F)
France (6)
Thursday 03 January 2008 à 23:52
Citer +Citer

Express
Thursday 03 January 2008 à 23:46
Space O a compris ce que c'était. Le libertin est avant tout un immoraliste, ou un amoraliste qui applique son refus de la morale à tous les aspects de sa vie, y compris la dimension sexuelle. C'est un acte de rupture avec les valeurs communément admises qui va bien au-delà de quelques coucheries à droite ou à gauche. En ce sens, les vrais libertins sont une infime minorité alors que les baiseurs adultères de seconde zone sont légion.





j'adore l'expression... laugh.gif

comme quoi les définitions sont importantes à donner pour vraiment savoir a quoi s'en tenir...
Didam
comrank
5 ans (F)
France (75)
Friday 04 January 2008 à 02:22
Citer +Citer

giulia38
Thursday 03 January 2008 à 23:37
oui mais sans attache ni amour
mais je t'avouerai que j'ai posté sans regarder la définition du libertinage : libertinage ca serait uniquement en couple (et passer un "accord", que les deux soient ok) ?

je vois plutôt ça comme l'a défini Space Oddity



non non, je voulais ton idée personnelle à toi, en couple ou pas, à quel moment tu penses d'une personne qu'elle libertine.


douce évi
Thursday 03 January 2008 à 23:52
comme quoi les définitions sont importantes à donner pour vraiment savoir a quoi s'en tenir...



ah mais surtout ici!!! tu verrais quand tu vas sur les sites de soit disant libertins ce que tu trouves, et là, tu te poses de drôles de questions... sleep.gif

la plus part des gens utilisent le mot "libertin" sans même savoir ce que ça signifie.

et au delà de la définition pure, pour son application au monde réel, beaucoup de gens qualifient de libertin des gens qui ne le sont, mais alors, pas du tout.

et pire encore, quand il s'agit de soi, beaucoup de gens se disent libertins, et ne le sont pas du tout. même pas dans l'idée.

donc je me suis dit, une petite séance de définition, ça serait marrant.

moi dans l'esprit, je suis d'accord avec space O.

dans la vie de tous les jours, pour l'époque actuelle, je dirais qu'un libertin est une personne qui voit le sexe autrement que dans le politiquement correct ET la pornographie courrante.

pour moi, personnellement, je ne pense pas que je pourrais vivre comme un vrai libertin. il y a beaucoup de choses qui me blesseraient je pense.

même si ma relation est directement basée sur une grande liberté, je ne suis pas aveugle au point de ne pas voir qu'on se plie pas mal aux conventions sociales dans mon couple.

d'un autre côté, nous sommes suffisamment incompris comme ça. je ne voudrais pas en rajouter juste pour la frime.

vivre différemment, c'est très douloureux. et je pense que beaucoup n'imaginent pas à quel point.


Ce message a été modifié par didam - Friday 04 January 2008 à 02:32.
Douce évi
comrank
(F)
France (6)
Friday 04 January 2008 à 13:06
Citer +Citer

didam
Friday 04 January 2008 à 02:22
vivre différemment, c'est très douloureux. et je pense que beaucoup n'imaginent pas à quel point.





suffit de lire les réactions face à tes posts pour s'en faire une petite idée wink.gif
Didam
comrank
5 ans (F)
France (75)
Friday 04 January 2008 à 14:05
Citer +Citer
dans la vie les choses se passent plus rapidement, en fait. parce que la personne VOIT que je suis sûre de moi, que je le vis bien, et que son avis n'a pas d'importance. donc assez rapidement, soit elle accepte mes choix soit elle me fuit, et le problème est réglé.

le plus dur c'est ici, puisque nous sommes là justement pour en parler, si on n'est pas d'accord, c'est difficile (plus difficile) de trouver une issue.

mais c'est intéressant. j'ai appris beaucoup en un an.


Ce message a été modifié par didam - Friday 04 January 2008 à 14:06.
H-Barre
comrank
40 ans (H)
France (14)
Monday 07 January 2008 à 14:39
Citer +Citer

space oddity
Thursday 03 January 2008 à 23:24
J'assimile le libertin à quelqu'un qui est sans attache, qui trouve satisfaction dans le papillonage (autant sentimental que sexuel), qui ne met aucune valeur morale au dessus de son désir/plaisir (ça n'en fait pas une bête pour autant), et pour qui amour et exclusivité n'ont que très peu de choses à voir (ce en quoi je ne lui donne pas tort). Pour moi c'est d'abord quelqu'un qui a rompu avec tout idéal en amour justement, peut-être même et plus généralement dans sa relation à l'Autre. Autant dire qu'un vrai libertin est très rare.



je ne suis pas d'accord avec toi space, un libertin peut parfaitement être totalement amoureux et partager la vie de quelqu'un en lui vouant un amour exclusif.
Il s'agit seulement de considérer le sexe comme une activité comme une autre pouvant se pratiquer en dehors d'une relation amoureuse.

On peut aller à un concert avec un ami et pas avec la personne qui partage sa vie, de même on peut pratiquer des activités sportives avec un ou des amis sans que cela implique sa moitié !

Bien-sur, ce n'est pas tout à fait la même chose, mais le libertin considère que la différence n'est pas si grande que ça.

Bref on peut être libertin et avoir de très sérieuses et très fermes notions de morales !

C'est juste qu'un libertin n'adhère pas aux moeurs validées par la religion qui à imposé une façon de voir et percevoir le sexe depuis 2000 ans.

Je ne crois qu'il faille y meller la moralité, car celle-ci n'est qu'un artifice de société qui change avec le temps. Des pratiques sexuelles (libertinage ou autre) ont toujours été considérées comme immorales à certaines époques et en certains lieux et tout à fait normales à d'autres.

Méfiance avec la morale, les gens ne sont que ce qu'est leur temps smile.gif
2BadandSexy
comrank
Monday 14 January 2008 à 13:09
Citer +Citer
Avant toute tentative de définition il faut savoir une chose : le plus important dans le libertinage, c'est d'abord de comprendre que rien est obligatoire, qu'il est normal de pouvoir dire "NON" lorsqu'on ne veut pas. Souvent les hommes seuls peuvent penser qu'une femme libertine aime le sexe et qu'elle n'a pas de raison de refuser. Pas du tout, certes une femme libertine aime le sexe, mais elle est en droit de le pratiquer avec qui bon lui semble et pas avec les autres.

Le libertinage, c'est faire preuve de respect et de courtoisie, c'est aimer le sexe, c'est aimer l'autre, c'est être honnête envers soi-même et envers les autres.

Le libertinage, c'est offrir à l'autre. On ne pratique pas le libertinage uniquement pour se taper plus d'hommes ou de femmes, c'est plutot une preuve d'amour ! Je ne peux pas tout t'apporter ni tout te faire connaitre à moi seul, alors je t'offre la possibilité de le vivre avec d'autres... Voilà comment je vois le libertinage.

Beaucoup de couples viennent au libertinage par envie de l'homme et pas de la femme. La femme souvent accepte pour faire plaisir, pour ne pas perdre son mari, pour sauver son couple... Ce n'est pas une bonne solution selon moi. D'ailleurs, à ce propos, quand on voit le nombre de couples qui cherchent uniquement une femme seule, je trouve ça louche... On ne me fera pas croire que toutes les femmes sont bis, et même si elles le sont on ne me fera pas croire qu'une femme libertine n'a jamais envie de gouter aux plaisirs avec un autre homme... Donc messieurs, dans le libertinage, pensez également au plaisir de votre partenaire et pas uniquement au votre !!!

Une personne qui libertine sans son conjoint ou sa conjointe ne fait pas du libertinage. On appelle ça mentir et tromper l'autre, être infidèle. Le libertinage, ce n'est pas être infidèle, c'est tout se dire, tout partager !!!

Un essai de définition :

- Libertin(e) : Une femme qui aime les hommes, un homme qui aime les femmes, et qui s'adonnent sans retenue aux plaisirs charnels, succombant à leurs passions, à leurs envies, à leurs désirs, à leur sensualité. C'est souvent être libéré de son éducation, être à l'écoute de son corps sans se mentir et sans mentir aux autres. (Tout ceci s'appliquant bien évidemment à la bisexualité et à l'homosexualité).




Didam
comrank
5 ans (F)
France (75)
Monday 14 January 2008 à 19:32
Citer +Citer
ma définition rejoint la tienne toubade. happy.gif


Sans nom
-
--
Un essai de définition :




- Libertin(e) : personne qui se libère des règles sociales et qui écoute son corps sans se mentir et sans mentir à ses partenaires, pour pratiquer le sexe et ses plaisirs avec passion, respect et simplicité.

ma définition est plus terre à terre que celle de spaceO. je trouve sa définition plus philosophique, plus absolue. il est clair qu'un libertin tel qu'elle le décrit devient un spécimen rarissime.


Ce message a été modifié par didam - Monday 14 January 2008 à 19:57.
Didam
comrank
5 ans (F)
France (75)
Monday 14 January 2008 à 19:56
Citer +Citer

2BadandSexy
--
rien est obligatoire, qu'il est normal de pouvoir dire "NON" lorsqu'on ne veut pas.



oui, on est bien d'accord.


Sans nom
-
--
Le libertinage, c'est plutot une preuve d'amour !



il y a bien peu de gens qui sont capables de comprendre ça.
pour moi ça rejoint aussi le fait que quand on aime vraiment une personne, il faut la laisser libre.


Sans nom
-
--
Je ne peux pas tout t'apporter ni tout te faire connaitre à moi seul, alors je t'offre la possibilité de le vivre avec d'autres... Voilà comment je vois le libertinage.



oui ça revient à ça.


Sans nom
-
--
Beaucoup de couples viennent au libertinage par envie de l'homme et pas de la femme. La femme souvent accepte pour faire plaisir, pour ne pas perdre son mari, pour sauver son couple...



oui, j'ai la même expérience du libertinage. quand j'explique à ces couple ma situation, je deviens une sorte d'extra-terrestre pour eux.


Sans nom
-
--
Une personne qui libertine sans son conjoint ou sa conjointe ne fait pas du libertinage. On appelle ça mentir et tromper l'autre, être infidèle. Le libertinage, ce n'est pas être infidèle, c'est tout se dire, tout partager !!!



pour moi il suffit de ne pas mentir à l'autre sur qui on est et ce qu'on fait. que les deux soient d'accord là-dessus, que les deux s'aiment et se respectent en sachant qui ils sont et quelles sont leurs envies.

entrer dans le libertinage en espérant obtenir un autre but que juste prendre du plaisir au jour le jour, c'est se tromper. on ne libertine pas pour garder un homme, une femme, se forger une image, que sais-je...?


Ce message a été modifié par didam - Monday 14 January 2008 à 19:57.
Pump-it-up
comrank
28 ans (F)
Monday 14 January 2008 à 23:26
Citer +Citer
moi j'en ai absolument aucune idée
y'a trop de trucs differents

à force d'aller dans des soirées libertines et de voir des gens tellement differents dans leur comportements et tout , ben j'ai du mal à dire "tchak libertin"
Didam
comrank
5 ans (F)
France (75)
Tuesday 15 January 2008 à 00:28
Citer +Citer

pump-it-up
Monday 14 January 2008 à 23:26
moi j'en ai absolument aucune idée
y'a trop de trucs differents

à force d'aller dans des soirées libertines et de voir des gens tellement differents dans leur comportements et tout , ben j'ai du mal à dire "tchak libertin"



ben justement, on sait, on sait que tout le monde a sa propre définition. et c'est justement ça que je veux. non pas que tu me dises ce que tu as vu autour de toi, comme différentes personnes qui se disaient libertines, tout en ayant un comportement diamétralement opposé.

ce que je veux, c'est ce que tu penses toi.

si un jour tu devais dire à quelqu'un "je-je suis libertineuh!" ça voudra dire quoi?
pour toi, c'est quoi être un libertin?


Ce message a été modifié par didam - Tuesday 15 January 2008 à 00:30.
Space oddity
comrank
27 ans (F)
Tuesday 15 January 2008 à 01:15
Citer +Citer

H-Barre
Monday 07 January 2008 à 14:39
je ne suis pas d'accord avec toi space, un libertin peut parfaitement être totalement amoureux et partager la vie de quelqu'un en lui vouant un amour exclusif.
Il s'agit seulement de considérer le sexe comme une activité comme une autre pouvant se pratiquer en dehors d'une relation amoureuse.




Dans le cas d'un libertin qui voue un amour exclusif comme tu dis, je pense que cette concupiscence passionnée n'est pas bêtement vécue (dans le sens justifiée après coup) mais est basée sur une solide amitié/complicité, c'est plus un rapport d'alter ego qui choisissent jour après jour d'être ensemble, sans engagement préalable ou sous jacent.
Mais enfin je vois ça comme un compromis, qui est de plus rarement de tout repos, entre notre conditionnement face à l'archétype du couple et cette volonté d'affranchir son désir des contraintes morales.

Mais parfois j'ai bien peur que ce soit une question de "nature". Certaines personnes sont définitivement conditionnées par une morale qui veut que l'Amour soit avant tout une affaire entre deux personnes. Bref.


Sans nom
-
--
Bref on peut être libertin et avoir de très sérieuses et très fermes notions de morales !




Je n'ai pas dit le contraire, juste que les valeurs d'un libertin sont autres.
Sauf pour les baiseurs de seconde zone d'Express, le libertinage n'est pas une valeur en lui même, il répond à des valeurs en marge de celles communément adoptées.


Sans nom
-
--
C'est juste qu'un libertin n'adhère pas aux moeurs validées par la religion qui à imposé une façon de voir et percevoir le sexe depuis 2000 ans.

Je ne crois qu'il faille y meller la moralité, car celle-ci n'est qu'un artifice de société qui change avec le temps. Des pratiques sexuelles (libertinage ou autre) ont toujours été considérées comme immorales à certaines époques et en certains lieux et tout à fait normales à d'autres.

Méfiance avec la morale, les gens ne sont que ce qu'est leur temps smile.gif




Je comprends pas bien où tu veux en venir. A partir du moment où l'on se démarque, où l'on s'oppose aux moeurs de son temps selon d'autres valeurs, il est bien question de morale. Que celle-ci soit impermanente car contextuelle, cela est évident pour tout le monde...


Sans nom
-
--
car celle-ci n'est qu'un artifice de société qui change avec le temps.




Un artifice de société, la belle affaire... orangebiggrin.gif
La morale est une des premières expressions de l'affect de l'individu qui se confronte au groupe. Autrement dit c'est ce qui définit les rapports sociaux.
2BadandSexy
comrank
Tuesday 15 January 2008 à 09:37
Citer +Citer

didam
Friday 04 January 2008 à 02:22
oui, on est bien d'accord.


il y a bien peu de gens qui sont capables de comprendre ça.
pour moi ça rejoint aussi le fait que quand on aime vraiment une personne, il faut la laisser libre.


oui ça revient à ça.


oui, j'ai la même expérience du libertinage. quand j'explique à ces couple ma situation, je deviens une sorte d'extra-terrestre pour eux.


pour moi il suffit de ne pas mentir à l'autre sur qui on est et ce qu'on fait. que les deux soient d'accord là-dessus, que les deux s'aiment et se respectent en sachant qui ils sont et quelles sont leurs envies.

entrer dans le libertinage en espérant obtenir un autre but que juste prendre du plaisir au jour le jour, c'est se tromper. on ne libertine pas pour garder un homme, une femme, se forger une image, que sais-je...?




Si tu savais comme je suis content de voir qu'on est d'accord sur un sujet si délicat...aujourd'hui.
2BadandSexy
comrank
Tuesday 15 January 2008 à 09:59
Citer +Citer

space oddity
Thursday 03 January 2008 à 23:24
J'assimile le libertin à quelqu'un qui est sans attache, qui trouve satisfaction dans le papillonage (autant sentimental que sexuel), qui ne met aucune valeur morale au dessus de son désir/plaisir (ça n'en fait pas une bête pour autant), et pour qui amour et exclusivité n'ont que très peu de choses à voir (ce en quoi je ne lui donne pas tort). Pour moi c'est d'abord quelqu'un qui a rompu avec tout idéal en amour justement, peut-être même et plus généralement dans sa relation à l'Autre. Autant dire qu'un vrai libertin est très rare.





Chacun sa définition et je respecte la tienne Space, même si je pense exactement le contraire(aujourd'hui). Et pourtant il n'y a pas grand chose de faux dans ce que tu dis, mais il y a une sorte d'anachronisme. Ta définition du libertin colle exactement à ce que l'on pouvait trouver au début du 17ème siècle en France. Avec des hommes comme Pierre Charron, Pierre Gassendi, Jacques Vallée Des Barreaux, Cyrano De Bergerac (le plus connu) pour ne citer qu'eux. Un libertin est un affranchi à cette époque, donc rien avoir avec aujourd'hui. Quelqu'un a dit sur ce topic, qu'il y avait eu évolution, c'est pas faux. Ta définition à évoluer depuis et ce qui était vrai autrefois ne l'est pas forcément aujourd'hui. "La vérité" traverse le temps, mais change en fonction de lui.
Au fur et à mesure des siècles le Sexe n'a fait que baigner dans le tabou et donc forcément le libertinage n'est que débauche et luxure, portant sur lui les traces d'un tabouisme lourd d'accusation. Il y a amalgame, entre partage et orgie...aujourd'hui (2007-2008) il y a un semblant de débridage avec cette tendande sex toys et autres. Le libertinage est une pratique comme une autre, avec ses valeurs et ses règles.... faudrait pas tout mélanger quand même wink.gif
Blondinette
comrank
29 ans (F)
France (59)
Tuesday 15 January 2008 à 12:49
Citer +Citer
J'ai l'impression que le libertinage genre les clubs échangistes etc c'est un truc d'élites... Je me trompe peut-être mais bon...

Puis moi je pourrais me définir comme 'libertine' d'une certaine manière mais ça ne correspondrait pas à la définition 'classique' . Pourquoi être libertin ce ne serait pas assumé ses envies ? A mon avis il y a des gens qui sont 'libertins' sans forcèment multiplier les partenaires...Je ne sais pas trop...

Le libertinage pour moi c'est le marquis de Sade... et ça va carrèment au-delà de la multiplication des partenaires dans un même temps... C'est philosophique, sexuel, anti-conformiste. Et ce libertinage-là n'existe plus.
Pump-it-up
comrank
28 ans (F)
Tuesday 15 January 2008 à 17:14
Citer +Citer

didam
Friday 04 January 2008 à 02:22
ben justement, on sait, on sait que tout le monde a sa propre définition. et c'est justement ça que je veux. non pas que tu me dises ce que tu as vu autour de toi, comme différentes personnes qui se disaient libertines, tout en ayant un comportement diamétralement opposé.

ce que je veux, c'est ce que tu penses toi.

si un jour tu devais dire à quelqu'un "je-je suis libertineuh!" ça voudra dire quoi?
pour toi, c'est quoi être un libertin?




ben justement, pour moi c'est bien trop vaste
alors je dirai pas "je je suis libertineuh" parce que c'est tellement etendu que chacun peut l'entendre à un sens different . Si le mot n'a plus de valeur, ça sert à rien de l'employer .
Donc poubelle .

Dommage, c'etait un joli mot sinon smile.gif
Didam
comrank
5 ans (F)
France (75)
Tuesday 15 January 2008 à 17:30
Citer +Citer
oui, je suis assez d'accord.
Didam
comrank
5 ans (F)
France (75)
Saturday 19 January 2008 à 14:18
Citer +Citer

Blondinette
Tuesday 15 January 2008 à 12:49
J'ai l'impression que le libertinage genre les clubs échangistes etc c'est un truc d'élites... Je me trompe peut-être mais bon...



non, je ne trouve pas.

il y a des couples et des hommes que j'ai rencontrés qui vont en club, et qui ne correspondent pas du tout à cette élite que tu décris.

je n'ai rencontré qu'un couple jusqu'à présent qui vit son libertinage avec un raffinement et une classe proche de cette élite dont tu parles.

c'est marrant, en fait... happy.gif

Pages : < 1 2 3 4 5 6 7 >


Suggestion de sujets



A voir sur le portail Livenet.fr Actu et culture
Vie Quotidienne
Arts et loisirs
High tech
Amour et sexe
Musique
Real TV
Nos partenaires Partenaires : php - Vidéos - PS3 - Cinéma - voyage - Séries en DVD - Jeux gratuits
Contact et infos Le blog Livenet
Suggestions sur Livenet
Aide générale Livenet - Aide du Forum
Charte du forum
Mentions légales
Reporter un abus
Reporter un bug

Copyright © 2004-2013 Tigersun - Tous droits réservés - Powered By IP.Board © 2014  IPS, Inc.