A voir sur Livenet :


Derniers Sujets

Pages :  1 2 >
Vous êtes ici : Livenet > Forums > Problèmes de sexualité

Plus De Libido... ?

Sweety46
comrank
25 ans (F)
France ()
Wednesday 16 May 2012 à 14:47
Citer +Citer
Bonjour à tous, je fais un retour après des années sur ce forum parce que je n'arrive pas à me sortir d'une situation plutôt embarrassante... à savoir que je n'ai plus aucune (ou très très peu) LIBIDO...

Et ouais, à 22 ans. et ça fait presque 2 ans que ça dure. Alors soit j'ai fait la crise de la 20aine, dont personne n'a jamais entendu parlé wink.gif soit il y a autre chose.
Ca fait deux ans et demi que je suis avec mon copain, 1 an et demi que l'on vit ensemble. Je n'arrive pas à me souvenir exactement à quel moment ça a commencé mais je sais que j'ai eu à affronter le décès d'une personne très importante à mes yeux à peine 4 mois après le début de ma relation. Du coup c'était normal d'avoir beaucoup moins envie.
Le problème c'est que j'ai l'impression que ce n'est jamais revenu. Le désir n'est jamais revenu. A l'époque j'arrivais encore à tenir un rythme déplorable, mais je limitais les dégats. Mais aujourd'hui c'est vraiment insupportable, je n'arrives même plus à le faire une fois par mois, voir une fois tous les deux mois. Je n'ai plus d'envies, de désir, de lubrification, rien, ca me fait mal, je ne ressens plus rien. et ça me fait beaucoup souffrir psychologiquement parce que ça me manque énormément.

A l'époque je n'ai vraiment jamais eu aucun pb de libido dans ce sens, au contraire, 'javais toujours trop envie... Mon ex pour déconner me qualifiait de nympho car je n'étais jamais rassasiée. Du coup j'ai vraiment de mal à me faire à ce nouveau rythme et mon copain, très patient, va finir par en avoir carrément marre aussi.

Le problème c'est que je n'arrive pas à savoir d'où vient le problème. Du deuil toujours non fait (depuis 2 ans et quelques)? De ma pillule ( que j'ai changé il y a 2 ans et quelques)? De la routine du couple ( mais ça j'ai du mal à y croire pcq 4 mois de relation c'est pas la routine, et surtout je n'ai plus aucunes envies, ni fantasmes ni rien, même pas envers d'autres personne, donc je ne pense pas que mon copain soit en cause)

Bref j'ai besoin de votre aide pour des idées/suggestions, qui me permettront peut être d'avancer un peu parce que la j'en peux plus.
Matthieux
Chef Mod Amour et sexe
comrank
(H)
Thursday 17 May 2012 à 17:19
Citer +Citer
Bonsoir,

Le deuil dont tu parles c'était une personne de ta famille, un ami, un ex, ... ? Je sais que c'est difficile de se remettre d'un décès mais en général on s'y fait (difficilement) même si ça met du temps. Mais je ne pense pas que ton absence de libido depuis tout ce temps puisse être imputé à ce deuil. Les mois suivants j'aurais comprit mais là ça fait un bail quand même.

Est ce que tu aimes encore ton mec (je sais que tu l'as dit mais je te pose quand même la question) ? Est ce que tu as quand même du désir envers lui ? Ne pas avoir envie de faire l'amour ne veut pas dire ne plus désirer, donc est ce que tu as envie de lui sans avoir de plaisir physique quand vous le faites ou plus de désir du tout ? (Je ne parle pas de "mouiller" mais de désir.)

Ca peut être un problème physique (hormonal) ou psychique. Tu as déjà parlé de ton problème à ton généraliste ? Si pas je te conseille vivement de le faire. Comme tu l'as dit ça peut être un problème de pilule (donc hormonal) ou autre ...
Sweety46
comrank
25 ans (F)
France ()
Thursday 17 May 2012 à 19:47
Citer +Citer
Ouais pour le deuil je pense que tu fais bien de poser la question. C'est mon ex. avec qui j'étais depuis 4 ans. C'est pour ça que j'en parle parce que je pense que ça peut avoir un rapport même si ça m'étonnes que ça puisse être la SEULE cause parce que 2 ans ça fait long, et ça aurait du s'estomper, tout doucement, au lieu de quoi ça empire.
Et oui j'aime encore mon copain, je suis très heureuse en couple avec lui ( à part sur ce sujet) et j'ai du désir pour lui même si c'est difficile à discerner parce que physiquement je ne le ressens pas vraiment. On va dire plutôt que j'ai envie d'avoir du désir pour lui. Il m'attire toujours physiquement, j'ai envie de faire l'amour avec lui mais mon corps ne veut tellement pas qu'à force j'ai perdu un peu cette notion de désir.
J'ai parlé de mon problème à ma gyneco qui m'a dit que ma pilule n'était pas la plus connue pour cet effet secondaire, même si chaque femme réagit différemment. Du coup je tente quand même un changement de pilule la semaine prochaine pour voir ce que ça donne, mais d'après elle il y a peu de chances que ça vienne de là, même si elle n'a émis aucune autre hypothèse. Et je n'ai pas de généraliste attitré , enfin comme je déménage souvent pour mes études il n'y en a pas un qui me "connaisse" donc c'est vrai qu'il n'aura pas plus de solution je pense...
Alain94800
comrank
47 ans (H)
France (94)
Saturday 13 April 2013 à 09:33
Citer +Citer
Il y a des trucs étrange qui tue ala libido ou la booste...
Déjà à la quarantaine j'ai eu la période jeune marié... ca s'est calmé.
la naissance de la petite a pas tout changé, mais quand elle a grandi ca m'a épuisé.

mais le pire c'est des paperasse de famille/fiscales/travaux effroyables pour moi qui me tue,t, avec des choses en retard qui bouffent le morale , l'égo, flinguent le someil, le dos, et ... la libido.

là j'ai fait les impots de sociétés, et depuis je suis insatiable.
nouveaux soucis, ca m'a calmé...

important aussi il y a la communication. une discussion avec ma femme sur ces sujets, en apparence sérieusement, mais en la caressant doucement... on s'est dit des trucs...
mais attention a pas exagéré... des hauts et des bas quoi... synchroniser nos libido, nos fantasmes n'est pas simple...

bref, règle déjà ce qui te bouffe la vie, le dos, le sommeil...
essaye de pas te sentir coupable (surtout pour les hommes) en vers ta chérie (si vous lisez les livres mars et vénus, vous verrez que si un homme ne se sent pas "bon", il finira par partir... quitte a se faire virer)...
pour la libido des femmes je comprend moins, mais les soucis ca aide pas non plus.
la communication par contre ca libère beaucoup.
une peur typique aussi chez les femme est que l'autre dérape et ca empêche de démarrer. parler des interdits permet de se laisser aller sans peur de dérapage. charge au gars de respecter les interdits, quitte a discuter, à frôler, mais sans franchir les limites exigées, et ce de façon claire de façon a ce que la confiance règne.
charge à la femme de poser les limites et de bien éduquer son chevalier servant.
Eyrol
comrank
22 ans (H)
France (77)
Tuesday 22 May 2012 à 21:52
Citer +Citer
Peut être que la consultation d'un sexologue serai utile ? huh.gif
Sweety46
comrank
25 ans (F)
France ()
Wednesday 23 May 2012 à 19:13
Citer +Citer
oui je me suis posée la question. mais entre un sexologue et un psy (pcq c'est peut etre psychologique...) je sais pas. Et je pense que ca va me couter cher...
Elaen
comrank
22 ans (F)
France (75)
Wednesday 23 May 2012 à 20:54
Citer +Citer
Coucou ^^


Est-ce que tu te masturbes ? Tu en as parfois envie ? Tu as essayé mais sans succès ?

J'imagine que ça pourrait être un bon moyen de te redécouvrir, de "t'y remettre", mais en douceur et à ton rythme. Sans à aucun moment te sentir forcée, sous pression...
Eyrol
comrank
22 ans (H)
France (77)
Wednesday 23 May 2012 à 23:52
Citer +Citer
Il faut surement aussi que tu arrête de te mettre la pression, le stress n'a rien d'excitant je pense.
Fais le vide par rapport a tout ça et le conseil précédent me semble complété parfaitement le vide fais pour retrouver une sérénité sexuel. (nouveau truc xD)
Sweety46
comrank
25 ans (F)
France ()
Thursday 24 May 2012 à 17:33
Citer +Citer
même en me masturbant je n'arrive plus à prendre de réel plaisir, j'arrive toujours à un orgasme, presque automatique enfait, il ne me proccure aucun réel plaisir, je sens juste les contractions. enfin bref au début j'me foutais pas la pression mais à force ca me fait flipper
Seyar69
comrank
33 ans (H)
France (69)
Sunday 12 August 2012 à 19:28
Citer +Citer
c'est une question que je me pose pk les hommes ont plus envie que les femmes?
les priliminaires je les fais apparemment tres bien et le reste aussi mais ce n'est meme pas une fois par semaine.. donc je me masturbe. on en a discuté mais bon pas plus d'avancement...
est ce la généralité des femmes qui n'aiment pas faire l'amour?

Kyhira
comrank
21 ans (F)
France (29)
Sunday 12 August 2012 à 19:32
Citer +Citer
Ca arrive, oui.

Les femmes n'ont pas la même libido que les hommes, c'est clair et net. Et certaine n'aiment pas ça.
Vous êtes ensemble depuis longtemps ?
Drakengard
Mod Amour et sexe
comrank
29 ans (H)
France
Sunday 12 August 2012 à 20:59
Citer +Citer
Le message qui suit porte sur un point de détail, qu'il convient d'éclaircir avant de répondre, ultérieurement, à la détresse de Sweety.






Kyhira
Sunday 12 August 2012 à 19:32
Les femmes n'ont pas la même libido que les hommes, c'est clair et net.




À vrai dire, c'est un mythe. Il n'y a aucune preuve tangible d'une différence entre les hommes et les femmes à ce niveau.
On nous martèle que le désir masculin est "physique" et le féminin "cérébral", que les garçons ne savent pas contrôler leurs pulsions et que les filles ont besoin de sentiments, mais c'est faux.
Tout neurologue ou tout anthropologue pourra le dire, l'être humain est avant tout culturel, et on ne peut pas jauger notre fonctionnement "brut".

Ce qu'on peut constater en se renseignant sur d'autres cultures, c'est que le rapport à la sexualité, à la libido, au désir, etc, peut être complètement différent.
Pour les Grecs et Romains, l'homme était l'être délicat, intellectuel, sensible, et la femme était un animal contrôlé par ses pulsions. Le Satiricon, notamment, en dépit de son titre, dresse un portrait piquant de tels personnages féminins.
(Pour l'anecdote, ils pensaient aussi que l'idéal masculin comprenait un petit pénis, tandis qu'aujourd'hui, qui n'est pas équipé d'un véritable Empire State Building est considéré comme fort mal loti. laugh.gif )

Je n'arrive plus à retrouver le nom, mais il y a une tribu quelconque où c'est la doyenne du village qui initie les jeunes hommes à la sexualité, déclenchant ainsi une quasi-phobie du sexe chez toute la gent masculine. mrgreen.gif
Chez les Baruyas de Nouvelle-Guinée, la femme est considérée comme "impure" et les jeunes garçons sont forcés d'avaler la semence de leurs aînés pour devenir des hommes.
Dans un certain groupe africain, les couples font chauffer les draps cinq fois par nuit au moins, généralement à la demande de l'épouse, mais tout est fait pour la reproduction, l'idée de copuler pour le plaisir n'existe pas.
Les exemples comme ça se comptent par dizaines dans le présent, par centaines dans le passé.



Tout ça pour souligner le caractère artificiel et illusoire des différences de libido.

Dans la civilisation occidentale, la plupart des femmes ont besoin d'un dîner aux chandelles et de vrais sentiments... parce qu'on les éduque ainsi, tout simplement.




D'expérience personnelle, dans la réalité, j'ai plus souvent rencontré des femmes avec une libido forte que des hommes, mais je pense honnêtement que c'est du 50/50.
Sur forums, en tout cas, il y a autant d'hommes qui se plaignent de manquer de désir que de femmes.
Kyhira
comrank
21 ans (F)
France (29)
Sunday 12 August 2012 à 21:16
Citer +Citer

Drakengard
Sunday 12 August 2012 à 20:59
Le message qui suit porte sur un point de détail, qu'il convient d'éclaircir avant de répondre, ultérieurement, à la détresse de Sweety.







À vrai dire, c'est un mythe. Il n'y a aucune preuve tangible d'une différence entre les hommes et les femmes à ce niveau.
On nous martèle que le désir masculin est "physique" et le féminin "cérébral", que les garçons ne savent pas contrôler leurs pulsions et que les filles ont besoin de sentiments, mais c'est faux.
Tout neurologue ou tout anthropologue pourra le dire, l'être humain est avant tout culturel, et on ne peut pas jauger notre fonctionnement "brut".

Ce qu'on peut constater en se renseignant sur d'autres cultures, c'est que le rapport à la sexualité, à la libido, au désir, etc, peut être complètement différent.
Pour les Grecs et Romains, l'homme était l'être délicat, intellectuel, sensible, et la femme était un animal contrôlé par ses pulsions. Le Satiricon, notamment, en dépit de son titre, dresse un portrait piquant de tels personnages féminins.
(Pour l'anecdote, ils pensaient aussi que l'idéal masculin comprenait un petit pénis, tandis qu'aujourd'hui, qui n'est pas équipé d'un véritable Empire State Building est considéré comme fort mal loti. laugh.gif )

Je n'arrive plus à retrouver le nom, mais il y a une tribu quelconque où c'est la doyenne du village qui initie les jeunes hommes à la sexualité, déclenchant ainsi une quasi-phobie du sexe chez toute la gent masculine. mrgreen.gif
Chez les Baruyas de Nouvelle-Guinée, la femme est considérée comme "impure" et les jeunes garçons sont forcés d'avaler la semence de leurs aînés pour devenir des hommes.
Dans un certain groupe africain, les couples font chauffer les draps cinq fois par nuit au moins, généralement à la demande de l'épouse, mais tout est fait pour la reproduction, l'idée de copuler pour le plaisir n'existe pas.
Les exemples comme ça se comptent par dizaines dans le présent, par centaines dans le passé.



Tout ça pour souligner le caractère artificiel et illusoire des différences de libido.

Dans la civilisation occidentale, la plupart des femmes ont besoin d'un dîner aux chandelles et de vrais sentiments... parce qu'on les éduque ainsi, tout simplement.




D'expérience personnelle, dans la réalité, j'ai plus souvent rencontré des femmes avec une libido forte que des hommes, mais je pense honnêtement que c'est du 50/50.
Sur forums, en tout cas, il y a autant d'hommes qui se plaignent de manquer de désir que de femmes.




Je me coucherai moins bête nerdz.gif
Seyar69
comrank
33 ans (H)
France (69)
Monday 13 August 2012 à 04:17
Citer +Citer

Kyhira
Sunday 12 August 2012 à 19:32
Ca arrive, oui.

Les femmes n'ont pas la même libido que les hommes, c'est clair et net. Et certaine n'aiment pas ça.
Vous êtes ensemble depuis longtemps ?




ca fait environ 4 ans, mais au début ce n'éait pas cela, on avait pas ce genre de soucis...
Seyar69
comrank
33 ans (H)
France (69)
Monday 13 August 2012 à 04:23
Citer +Citer

Drakengard
Sunday 12 August 2012 à 20:59
Le message qui suit porte sur un point de détail, qu'il convient d'éclaircir avant de répondre, ultérieurement, à la détresse de Sweety.
À vrai dire, c'est un mythe. Il n'y a aucune preuve tangible d'une différence entre les hommes et les femmes à ce niveau.
On nous martèle que le désir masculin est "physique" et le féminin "cérébral", que les garçons ne savent pas contrôler leurs pulsions et que les filles ont besoin de sentiments, mais c'est faux.
Tout neurologue ou tout anthropologue pourra le dire, l'être humain est avant tout culturel, et on ne peut pas jauger notre fonctionnement "brut".

Ce qu'on peut constater en se renseignant sur d'autres cultures, c'est que le rapport à la sexualité, à la libido, au désir, etc, peut être complètement différent.
Pour les Grecs et Romains, l'homme était l'être délicat, intellectuel, sensible, et la femme était un animal contrôlé par ses pulsions. Le Satiricon, notamment, en dépit de son titre, dresse un portrait piquant de tels personnages féminins.
(Pour l'anecdote, ils pensaient aussi que l'idéal masculin comprenait un petit pénis, tandis qu'aujourd'hui, qui n'est pas équipé d'un véritable Empire State Building est considéré comme fort mal loti. laugh.gif )

Je n'arrive plus à retrouver le nom, mais il y a une tribu quelconque où c'est la doyenne du village qui initie les jeunes hommes à la sexualité, déclenchant ainsi une quasi-phobie du sexe chez toute la gent masculine. mrgreen.gif
Chez les Baruyas de Nouvelle-Guinée, la femme est considérée comme "impure" et les jeunes garçons sont forcés d'avaler la semence de leurs aînés pour devenir des hommes.
Dans un certain groupe africain, les couples font chauffer les draps cinq fois par nuit au moins, généralement à la demande de l'épouse, mais tout est fait pour la reproduction, l'idée de copuler pour le plaisir n'existe pas.
Les exemples comme ça se comptent par dizaines dans le présent, par centaines dans le passé.
Tout ça pour souligner le caractère artificiel et illusoire des différences de libido.

Dans la civilisation occidentale, la plupart des femmes ont besoin d'un dîner aux chandelles et de vrais sentiments... parce qu'on les éduque ainsi, tout simplement.
D'expérience personnelle, dans la réalité, j'ai plus souvent rencontré des femmes avec une libido forte que des hommes, mais je pense honnêtement que c'est du 50/50.
Sur forums, en tout cas, il y a autant d'hommes qui se plaignent de manquer de désir que de femmes.




mellow.gif clapclap.gif je suis scotché.... donc se serais l'éducation, enfin chez nous
Kyhira
comrank
21 ans (F)
France (29)
Monday 13 August 2012 à 10:56
Citer +Citer

seyar69
Sunday 12 August 2012 à 19:28
ca fait environ 4 ans, mais au début ce n'éait pas cela, on avait pas ce genre de soucis...




Malgré tout ce qui a été dit sur la culture de notre beau pays, j'ai envie de te dire que ça me semble normal. Gênant mais normal.
Au bout de 4ans, la routine s'installe.
Il vous faut vous renouveler, tous les deux, tenter de nouvelles choses, le faire dans des endroits un peu insolites, bref, faire des choses que vous n'avez jamais fais auparavant (et qui bien sur, vous tente).
Guru
comrank
Monday 13 August 2012 à 11:13
Citer +Citer

sweety46
Wednesday 16 May 2012 à 14:47
Bonjour à tous, je fais un retour après des années sur ce forum parce que je n'arrive pas à me sortir d'une situation plutôt embarrassante... à savoir que je n'ai plus aucune (ou très très peu) LIBIDO...

[...]



Est-ce vraiment plus de libido, ou est-ce plus de libido avec ton mec ?
Non parce que si tu te masturbes dans ton coin, voire que tu fantasmes sur d'autres personnes, le problème n'est pas un problème de libido, mais un problème de couple.

A la place de ton copain, ça me gaverait encore plus qu'un problème de libido.
Guru
comrank
Monday 13 August 2012 à 11:23
Citer +Citer
Message d'origine "Wednesday 16 May 2012 à 15:47"... Ouais c'était un peu vieux.
Mais ça reste vrai.
Seyar69
comrank
33 ans (H)
France (69)
Monday 13 August 2012 à 14:49
Citer +Citer

Kyhira
Sunday 12 August 2012 à 19:32
Malgré tout ce qui a été dit sur la culture de notre beau pays, j'ai envie de te dire que ça me semble normal. Gênant mais normal.
Au bout de 4ans, la routine s'installe.
Il vous faut vous renouveler, tous les deux, tenter de nouvelles choses, le faire dans des endroits un peu insolites, bref, faire des choses que vous n'avez jamais fais auparavant (et qui bien sur, vous tente).



j'ai essayé d'inserer des sextoy au début ca allait puis ca s'est transformer... d'abord sont plaisir mais moi rien... on a eu notre enfant et puis voila... je fais l'amour mais sans envie d'elle... tellement que le plaisir n'est plus partagé...
Gdnico
comrank
33 ans (H)
France
Monday 13 August 2012 à 15:17
Citer +Citer

Drakengard
Sunday 12 August 2012 à 20:59
À vrai dire, c'est un mythe.





Tout à fait d'accord. Cela résulte davantage d'un conditionnement né de l'éducation que de quelque chose d'inné et de naturel. J'en ai toujours été convaincu. (Très bonne démonstration par ailleurs)


Mais quelque part, dans les faits, on en arrive à un résultat comparable : la libido s'en ressent et elle diffère entre l'homme et la femme.Car finalement, tu ne considère dans ta démonstration qu'une libido théorique, qui serait équivalente si elle n'avait pas été "bridée" par le carcant de l'éducation et de la société.


Ce message a été modifié par gdnico - Monday 13 August 2012 à 15:22.

Pages :  1 2 >


Suggestion de sujets



A voir sur le portail Livenet.fr Actu et culture
Vie Quotidienne
Arts et loisirs
High tech
Amour et sexe
Musique
Real TV
Nos partenaires Partenaires : php - Vidéos - PS3 - Cinéma - voyage - Séries en DVD - Jeux gratuits
Contact et infos Le blog Livenet
Suggestions sur Livenet
Aide générale Livenet - Aide du Forum
Charte du forum
Mentions légales
Reporter un abus
Reporter un bug

Copyright © 2004-2013 Tigersun - Tous droits réservés - Powered By IP.Board © 2014  IPS, Inc.