A voir sur Livenet :


Derniers Sujets

Pages :  1 2 3 >
Vous êtes ici : Livenet > Forums > Arts

Les grands peintres espagnols

Ancien032
comrank
(H)
France
Thursday 17 August 2006 à 23:23
Citer +Citer
L'Espagne est un pays assez connu pour ses peintres.
D'ailleurs, beaucoup des plus grands peintres sont espagnols.

Petit récapitulatif des grands de la peinture espagnole :

Barolomé Bermejo :
Bartolomé Bermejo, de son vrai nom Bartolomé de Cárdenas (Cordoue, 1440 - Barcelone, 1500) est un peintre espagnol.

Formé aux Pays-Bas, il travaille dans le royaume d'Aragon puis à Barcelone, où il peint pour des commanditaires religieux.

Ses premières œuvres conservent le caractère décoratif de la peinture aragonaise, puis il montre ensuite l'influence qu'il a reçue des maîtres flamands, en particulier Van der Weyden et Van Eyck, et développe sa maîtrise de la perspective et de la représentation minutieuse des détails.

Ses oeuvres :
[*] Retable de saint Dominique de Silos (1474-1477), Musée du Prado, Madrid
[*] Retable de santa Engracia (1476), collégiale de Daroca (Crucifixion)
[*] Retable de la vierge de Montserrat (1485), cathédrale d'Acqui, Italie
[*] Pietà (1490), cathédrale de Barcelone


Alonzo Cano (1601 - 1667) :
C'est un peintre, un architecte et un sculpteur espagnol du Siècle d'or originaire de Grenade. Il apprit l'architecture par son père, Miguel Cano, la peinture par Francisco Pacheco et la sculpture grâce à Juan Martinez Montafles.

Il mérita d'être appelé le Michel-Ange de l'Espagne. Il obtint la faveur du duc d'Olivarèz, qui le fit nommer en 1638 maître des œuvres royales et peintre de la chambre. Comme sculpteur, il se fit connaître par trois statues de grandeur naturelle, ses œuvres les plus célèbres sont "la Madone et l'Enfant" représentant la Vierge avec l'enfant Jésus de l'église de Nebrissa, ainsi que les colossaux San Pedro et San Pablo. Philippe IV le nomma architecte royal et peintre du roi afin d'en faire l'artiste de référence en matière d'art religieux, il érigea un arc de triomphe à Madrid lors de l'entrée solennelle de Marie-Anne d'Autriche, 2e femme de Philippe IV d'Espagne; comme peintre, il fit un grand nombre de tableaux estimés qui ornent la plupart des grandes églises de l'Espagne, notamment une Conception de la Vierge, une Sainte Madeleine en pleurs, le Miracle del Poso de San-Isidoro et le Christ sur le Calvaire.


Salvador Dali :
Salvador Domingo Felipe Jacinto Dalí Domenech, connu sous le nom de Salvador Dalí, (11 mai 1904 - 23 janvier 1989) était un peintre surréaliste. Il est né et mort à Figueres en Catalogne (Espagne) où il créa d'ailleurs son propre musée en 1974, le Teatre-Museu Gala Salvador Dalí.

Il y a tellement de chose à dire sur Monsieur Dali, que je vous laisse allez lire sa biographie et contempler quelques une de ses oeuvres en cliquant se le lien suivant : http://fr.wikipedia.org/wiki/Salvador_Dal%C3%AD


Francisco Goya :
Francisco José de Goya y Lucientes (30 mars 1746 à Fuendetodos, près de Saragosse - 16 avril 1828 à Bordeaux), généralement appelé plus simplement Francisco Goya, était un peintre et graveur espagnol.

Ses oeuvres majeures :
[*] Peintures de la coupole de la chappelle royale de San Antonio de la Florida (août à novembre 1798)
[*] Les Caprices (Los Caprichos), février 1799
[*] Dos de Mayo et Tres de Mayo (Deux mai et Trois mai, en souvenir de la révolte antifrançaise du 5 mai et de la répression qui a suivi le 6 mai 1808, peints en 1814)
[*] Saturne dévorant un de ses enfants, 1820-23


Juan Gris :
José Victoriano Carmelo Carlos González-Pérez, connu comme Juan Gris, 23 mars 1887 à Madrid - 11 mai 1927 à Boulogne-Billancourt était un peintre espagnol qui vécut et travailla en France presque toute sa vie. Ses œuvres sont connectées de près avec l'émergence d'un style artistique innovatif - Cubisme.


Juan Bautista Martinez del Mazo :
Juan Bautista Martínez del Mazo (vers 1612 - 1667) est un peintre espagnol de l'ère baroque. Il devint le beau-fils de Diego Vélasquez en épousant la fille de ce dernier, Francisca, et put dès lors intégrer la cour du roi Philippe IV d'Espagne sous la protection de son puissant parent.

Il succéda en 1634 à son beau-père dans la fonction d'huissier de la cour. Il touchait pour ses peintures, dès 1640, une pension annuelle de 500 ducats, élevée à 700 ducats en 1648. Il fut par ailleurs nommé inspecteur des travaux du palais en 1647.

Le style de ses œuvres s'inspire fortement de celui de Vélasquez, sans néanmoins atteindre la même qualité.

Ses oeuvres :
[*] Don Adrián Pulido Pareja, postérieur à 1647 (National Gallery, Londres)
[*] Femme avec un enfant endormi, 1660 (Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg)
[*] L'un des fils du peintre, Vers 1660 (Dulwich Picture Gallery, Londres)
[*] La reine Marie-Anne d'Espagne en deuil, 1666 (National Gallery, Londres)


Joan Miro :
Joan Miró (20 avril 1893 à Barcelone - 25 décembre 1983 à Palma de Majorque) est un peintre, sculpteur et céramiste catalan.

Attiré par la communauté artistique réunie à Montparnasse, il rencontre le mouvement Dada en 1920, et sous l’influence des poètes et écrivains surréalistes développe dès 1924 son style unique, une géographie de signes colorés et de formes poétiques en apesanteur placée sous le double signe d'une fraîcheur d'invention faussement naïve et de l'esprit catalan exhubérant et baroque.

En 1926, il collabore avec Max Ernst sur des décors pour Serge de Diaghilev. La technique du « grattage » est alors expérimentée.

Miró se marie avec Pilar Juncosa à Palma de Majorque le 12 octobre 1929 et se lie d’amitié avec Pablo Picasso et Kandinsky.

L’un des plus radicaux théoriciens (et fondateurs) du surréalisme, André Breton, décrit Miró comme « le plus surréaliste d’entre nous ». Miró exprime son mépris pour la peinture (au moins celle que l’on considère conventionnellement) et son désir de la tuer et de l’assassiner en faveur de nouveaux moyens d’expression dans de nombreux écrits et entrevues des années 1930.

Shuzo Takiguchi publie la première monographie de Miró en 1940.

Joan Miró gagne en 1954 le prix de l’imprimé à la Biennale de Venise.

En 1957, il devient Satrape du Collège de ’Pataphysique.

Les plus grands musées du monde lui consacrent alors des rétrospectives.

Il est nommé Docteur honoris causa de l’université de Harvard en 1968, et de celle de Barcelone en 1979, ville où il crée en 1972 une Fondation Miró.

Dans ses dernières années, il accélére ses travaux sur divers médias, produisant par exemple des centaines de céramiques, incluant le mur de la lune et le mur du soleil sur l’immeuble de l’UNESCO à Paris. Il expose par écrit ses idées les plus radicales et les moins connues, explorant les possibilités de la sculpture gazeuse et de la Peinture en quatre dimensions.


Pablo Picasso :
Pablo Ruiz Picasso (né à Málaga le 25 octobre 1881 - mort le 8 avril 1973 à Mougins) était un artiste espagnol. Il est principalement connu pour ses peintures, mais fut aussi sculpteur, et est l'un des artistes majeurs du XXe siècle. Il est, avec Georges Braque, le fondateur du mouvement cubiste.

Pareil que pour Dali, il y a beaucoup trop de chose à dire sur Picasso, donc rdv au lien suivant :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pablo_Picasso


Antoni Tapies :
Antoni Tàpies est un peintre catalan né à Barcelone en Espagne en 1923. Il est considéré comme un des plus grands peintres de la seconde moitié du XXe siècle.

À travers de son oeuvre, Tapiès montre un intérêt particulier pour les lacérations, les entailles et les griffures au sein de ses compositions. Il qualifie ses oeuvres de "champs de batailles où les blessures se multiplient à l'infini".

Les éléments graphiques et plastiques dont il fait usage se retrouvent de toile en toile formant ainsi un univers qui lui est propre. Il travail la matière à l'aide de "matériaux pauvres" et se sert de la technique du collage, de l'empattement, du grattage et de la déchirure. C'est en mélangeant la colle et le colorant, associé parfois a du sable, de la poussière, de la terre, que Tapiès trouve son médium, la matière par laquelle il va exprimer la profondeur, les formes, l'ombre, la lumière[, en travaillant a l'aide d'outils mais également avec son corps. La croix, prenant des formes variées, les taches, les graffitis, les formes rectangulaires (qui s'apparentent à des espaces fermés, des murs, des volets clos) sont des éléments récurrents de son vocabulaire plastique. Par les matériaux utilisés ainsi que les formes qu'il crée, Tapiès nous fait découvrir un nouveau monde, des nouveaux paysages.

La pratique de Léonard de Vinci a été également une source importante d'inspiration pour Tapiès. Il s'est rendu compte que dans la plupart des dessins de Léonard de Vinci, des paysages d'origine chinoise se trouvent en arrière-plan. On retrouve ainsi chez Tapiès cette atmosphère vaporeuse, le sfumato, qu'il représente à l'aide d'encre diluée qui donne une certaine profondeur à ses peintures ("Souvenir", 1982).

On ne peut pas vraiment parler de couleur mais plutôt d'un ensemble de valeurs qui se côtoient et s'assemblent. Il utilise essentiellement le noir et le blanc, la gamme des bistres, et fait usage de notes colorées ponctuelles, qui créent ainsi des dynamiques fortes dans ses compositions.

Ses œuvres sont d'un caractère provocateur proche du dadaïsme, anti-esthétique, pauvre, rappelant parfois les graffitis et les tas d'ordures.

Il reçoit également de nombreux prix, prix de l'"art club" de Providence, prix de la Fondation Guggenheim, grand prix de la gravure de la biennale de Ljubljana en Yougoslavie.


Diego Velazquez :
Diego Rodríguez de Silva y Velázquez (juin 1599 – 6 août 1660), dit Diego Vélasquez en français, est un peintre du siècle d'or espagnol ayant eu une influence considérable à la cour du roi Philippe IV. Il est généralement considéré, avec Francisco Goya et Le Greco, comme l’un des plus grands artistes de l’histoire espagnole. Son style, tout en restant très personnel, s’inscrit résolument dans le courant baroque de cette période. Ses deux visites effectuées en Italie, attestées par les documents de l’époque, eurent un effet décisif sur l’évolution de son œuvre. Outre de nombreuses peintures à valeur historique ou culturelle, Diego Vélasquez est l’auteur d’une profusion de portraits représentant la famille royale espagnole, d’autres grands personnages européens ou même des gens du commun. Son talent artistique, de l’avis général, a atteint son sommet en 1656 avec la réalisation de "Les Ménines", son principal chef-d’œuvre.
À partir du premier quart du XIXe siècle, le style de Vélasquez fut pris pour modèle par les peintres réalistes et impressionnistes, en particulier Édouard Manet. Depuis, des artistes plus contemporains comme Pablo Picasso et Salvador Dalí ont rendu hommage à leur illustre compatriote en recréant plusieurs de ses œuvres les plus célèbres.


Francisci de Zurbaran :
Francisco de Zurbarán (1598–1664) est un peintre du siècle d'or espagnol. Contemporain et ami de Vélasquez, Zurbarán se distingue dans les peintures religieuses — où son art révèle une grande force visuelle et un profond mysticisme — et il devient un artiste emblématique de la Contre-Réforme. D'abord très marqué par le Caravage, son style austère et sombre évolue pour se rapprocher des maitres maniéristes italiens. Ses représentations s'éloignent du réalisme de Vélasquez et ses compositions s'éclaircissent dans des tons plus acides.

Ses oeuvres :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_tab...e_Zurbar%C3%A1n



Et voilà en ce qui concerne la peinture espagnol.
Vous pourrez donc en parlez ici, tous ensemble, et y rajouter des peintres, ou modifier certains propos si vous en avez l'envie! ^^
Allez, Buen debate y hasta pronto. ^^


Sources : Wikipédia




Ancien72
comrank
33 ans (F)
Autre pays d'Asie
Friday 18 August 2006 à 00:28
Citer +Citer
Lequel est votre prefere?



Pour ma part il s agit de Goya....d oeuvres inquietantes comme le Sabbat des Sorcieres en passant par l erotisme des Majas celui ci nous entraine dans un univers torturé aux frontieres de la folie,entre cauchemar et lucidité ,realisme cru de ses gravures sur la guerre par exemple....

Un monde mysterieux ....









Ce message a été modifié par sandie72 - Friday 18 August 2006 à 00:34.
Ancien032
comrank
(H)
France
Friday 18 August 2006 à 00:34
Citer +Citer
Ses oeuvres les plus connues :

+ Dos de Mayo +


+ Tres de Mayo +


Je crois qu'il s'agit d'une représentation des rebelles anti francais... pour le dos, et en ce qui concerne le tres, ca doit être des soldats (francais?) qui fusillent des rebelles.

Ce message a été modifié par némo69 - Friday 18 August 2006 à 00:35.
Ancien032
comrank
(H)
France
Friday 18 August 2006 à 00:37
Citer +Citer
Le Sabbat des sorcières est en effet très étrange...
J'aime beaucoup ce tableau.

Lys
comrank
26 ans (H)
France
Friday 18 August 2006 à 10:28
Citer +Citer
J'ai eu l'occasion de visiter le musée de Dali, je dois avouer que je n'ai pas trop accroché, c'est spécial quoi...
Emrick
comrank
(H)
Italie
Friday 18 August 2006 à 10:36
Citer +Citer

j'ai toujours bien aimé ce tableau "Les Menines" de Velasquez ou le peintre se represente lui meme en train de peindre.

Emrick
comrank
(H)
Italie
Friday 18 August 2006 à 12:19
Citer +Citer
QUOTE (Lys @ 18 Aug 2006 à 10:28)
J'ai eu l'occasion de visiter le musée de Dali, je dois avouer que je n'ai pas trop accroché, c'est spécial quoi...


oui faut aimer l'absurde et faire appel a son imagination je trouve pourtant il ya de très beaux tableaux ! j'aime bien "Les horloges"
Ancien032
comrank
(H)
France
Friday 18 August 2006 à 13:05
Citer +Citer
Ah moi Dali, j'aime vraiment beaucoup... C'est tellement étrange... Tellement spécial... Enfin j'aime bien.

Je crois que j'ai toujours été attiré par l'étrange et l'inconnu en fait. huh.gif
Lys
comrank
26 ans (H)
France
Friday 18 August 2006 à 13:22
Citer +Citer
QUOTE (emrick @ 18 Aug 2006 à 12:19)

oui faut aimer l'absurde et faire appel a son imagination je trouve pourtant il ya de très beaux tableaux ! j'aime bien "Les horloges"

Perso ca m'est complètement passé à côté yawn.gif
Mais bon, chacun ses gouts happy.gif !
Lys
comrank
26 ans (H)
France
Friday 18 August 2006 à 13:25
Citer +Citer
QUOTE (némo69 @ 18 Aug 2006 à 13:05)
Ah moi Dali, j'aime vraiment beaucoup... C'est tellement étrange... Tellement spécial... Enfin j'aime bien.

Je crois que j'ai toujours été attiré par l'étrange et l'inconnu en fait. huh.gif

En Espagnol, nous avions un tableau de Dali à expliquer, c'était lui :



Et à vrai dire, si on l'avait pas expliqué ensemble, j'avoue que je n'aurais pas tout compris. Donc du coup, comme dans le musée on n'a pas les explications ca me passe à côté, et même, ce genre de tableaux ne m'attire pas vraiment.

Enfin, je sais pas, chacun ses gouts happy.gif !
Ancien004
comrank
Friday 18 August 2006 à 14:06
Citer +Citer
dans la liste (ou j'ai mal lu...), il manque greco et ribera....

je n'aimais pas greco au départ, et dans le cadre de mes études, j'ai fait une UV d'un an dessus ; maintenant, j'ai un autre regard...



Ancien032
comrank
(H)
France
Friday 18 August 2006 à 14:09
Citer +Citer
QUOTE (Lys @ 18 Aug 2006 à 13:25)
QUOTE (némo69 @ 18 Aug 2006 à 13:05)
Ah moi Dali, j'aime vraiment beaucoup... C'est tellement étrange... Tellement spécial... Enfin j'aime bien.

Je crois que j'ai toujours été attiré par l'étrange et l'inconnu en fait. huh.gif

En Espagnol, nous avions un tableau de Dali à expliquer, c'était lui :



Et à vrai dire, si on l'avait pas expliqué ensemble, j'avoue que je n'aurais pas tout compris. Donc du coup, comme dans le musée on n'a pas les explications ca me passe à côté, et même, ce genre de tableaux ne m'attire pas vraiment.

Enfin, je sais pas, chacun ses gouts happy.gif !

C'est mon tableau préféré de Dali!!!
Il est vraiment magnifique, j'y suis resté au moins 45 minutes devant cette représentation en l'admirant de tous côtés...

Il est... Waouh!
Ancien032
comrank
(H)
France
Friday 18 August 2006 à 14:12
Citer +Citer
QUOTE (lovadel @ 18 Aug 2006 à 14:06)
dans la liste (ou j'ai mal lu...), il manque greco et ribera....

je n'aimais pas greco au départ, et dans le cadre de mes études, j'ai fait une UV d'un an dessus ; maintenant, j'ai un autre regard...




C'est vrai que j'ai oublié Le Greco (et c'était un peu voulu), car il est, à la base, Grecque me semble-t-il, et je crois qu'il n'a pas vraiment passé toute sa vie en Espagne... Donc... Voilà la raison pour laquelle je ne l'ai pas cité, mais si tu veux bien nous donner brievement une biographie et quelques oeuvres de lui même, je me ferrais un plaisir de l'ajouter à la liste.

En ce qui cocerne Ribera ce n'est même pas un oublie puisque je n'en ai jamais entendu parlé. mellow.gif
Lys
comrank
26 ans (H)
France
Friday 18 August 2006 à 16:08
Citer +Citer
QUOTE (némo69 @ 18 Aug 2006 à 14:09)
QUOTE (Lys @ 18 Aug 2006 à 13:25)
QUOTE (némo69 @ 18 Aug 2006 à 13:05)
Ah moi Dali, j'aime vraiment beaucoup... C'est tellement étrange... Tellement spécial... Enfin j'aime bien.

Je crois que j'ai toujours été attiré par l'étrange et l'inconnu en fait. huh.gif

En Espagnol, nous avions un tableau de Dali à expliquer, c'était lui :



Et à vrai dire, si on l'avait pas expliqué ensemble, j'avoue que je n'aurais pas tout compris. Donc du coup, comme dans le musée on n'a pas les explications ca me passe à côté, et même, ce genre de tableaux ne m'attire pas vraiment.

Enfin, je sais pas, chacun ses gouts happy.gif !

C'est mon tableau préféré de Dali!!!
Il est vraiment magnifique, j'y suis resté au moins 45 minutes devant cette représentation en l'admirant de tous côtés...

Il est... Waouh!

Perso j'avais pas été particulièrement interessé par l'interprétation du tableau. ^^
Enfin bon, déjà y'a plein de trucs qu'on peut pas deviner tout seul : par exemple que la femme est Gala en fait, bon ca n'apporte rien de bien merveilleux au tableau, mais si on me l'avait pas dis j'aurais pas pu trouvé.
Lisoh
comrank
Friday 18 August 2006 à 16:53
Citer +Citer
QUOTE (némo69 @ 17 Aug 2006 à 23:23)
Pablo Ruiz Picasso

Comme Olivia Ruiz? Oui pardon jme tais. sleep.gif
Ancien72
comrank
33 ans (F)
Autre pays d'Asie
Friday 18 August 2006 à 17:19
Citer +Citer
QUOTE (némo69 @ 18 Aug 2006 à 13:05)
Ah moi Dali, j'aime vraiment beaucoup... C'est tellement étrange... Tellement spécial... Enfin j'aime bien.

Je crois que j'ai toujours été attiré par l'étrange et l'inconnu en fait. huh.gif

Fait etrange sur Dali....celui ci avait un frere aine portant le meme prenom que lui...et decede peu avant sa propre naissance...
Il est possible que cet element biographique ait eu un influence sur son cote etrange...et par la meme celui de son oeuvre !
Tazman
Amant Officiel de Webi et Diazz
comrank
45 ans (H)
Suisse
Saturday 19 August 2006 à 22:48
Citer +Citer
QUOTE (némo69 @ 18 Aug 2006 à 14:09)




C'est mon tableau préféré de Dali!!!
Il est vraiment magnifique, j'y suis resté au moins 45 minutes devant cette représentation en l'admirant de tous côtés...

Il est... Waouh!

et que penses tu de la symbolique (ou plutot des symboliques) qui lui est (sont) associée(s) ?

Dali ne se résume pas a l'esthétique loin de la ... et la encore il faut savoir l'analyser ...
Tazman
Amant Officiel de Webi et Diazz
comrank
45 ans (H)
Suisse
Saturday 19 August 2006 à 22:54
Citer +Citer
QUOTE (némo69 @ 18 Aug 2006 à 00:37)
Le Sabbat des sorcières est en effet très étrange...
J'aime beaucoup ce tableau.


Sais-tu que cette phase "mystique" de Goya est en réalité du a 2 facteurs : sa sourdité naissance et ses conflits avec les autorités ...

Si l'on prend en compte ce derniers points les personnages zoomorphiques serait des représentations métaphoriques de personnes ad nominen ou bien du système lui même ...

La représentation du Sabbat ne serait donc plus la représentation d'une cérémonie païenne mais également une métaphore d'une assemblée politique noire (comme la magie) montré sous son visage le plus vil ...
Ancien032
comrank
(H)
France
Saturday 19 August 2006 à 23:52
Citer +Citer
QUOTE (Tazman @ 19 Aug 2006 à 22:54)
QUOTE (némo69 @ 18 Aug 2006 à 00:37)
Le Sabbat des sorcières est en effet très étrange...
J'aime beaucoup ce tableau.


Sais-tu que cette phase "mystique" de Goya est en réalité du a 2 facteurs : sa sourdité naissance et ses conflits avec les autorités ...

Si l'on prend en compte ce derniers points les personnages zoomorphiques serait des représentations métaphoriques de personnes ad nominen ou bien du système lui même ...

La représentation du Sabbat ne serait donc plus la représentation d'une cérémonie païenne mais également une métaphore d'une assemblée politique noire (comme la magie) montré sous son visage le plus vil ...

J'en conclu que ce serait une 'critique' du gouvernement espagnol de l'époque?
Ancien032
comrank
(H)
France
Saturday 19 August 2006 à 23:53
Citer +Citer
QUOTE (Tazman @ 19 Aug 2006 à 22:48)
QUOTE (némo69 @ 18 Aug 2006 à 14:09)




C'est mon tableau préféré de Dali!!!
Il est vraiment magnifique, j'y suis resté au moins 45 minutes devant cette représentation en l'admirant de tous côtés...

Il est... Waouh!

et que penses tu de la symbolique (ou plutot des symboliques) qui lui est (sont) associée(s) ?

Dali ne se résume pas a l'esthétique loin de la ... et la encore il faut savoir l'analyser ...

Bah écoute j'ai souvent essayé de l'analyser, cependant, ma culture sur Dali n'étant pas immense, je n'ai pas su trop quoi en tirer.

Mais d'un côté, y a t il UN message universel, ou chacun peut il interpreter le tableau a sa propre manière?

Pages :  1 2 3 >


Suggestion de sujets



A voir sur le portail Livenet.fr Actu et culture
Vie Quotidienne
Arts et loisirs
High tech
Amour et sexe
Musique
Real TV
Nos partenaires Partenaires : php - Vidéos - PS3 - Cinéma - voyage - Séries en DVD - Jeux gratuits
Contact et infos Le blog Livenet
Suggestions sur Livenet
Aide générale Livenet - Aide du Forum
Charte du forum
Mentions légales
Reporter un abus
Reporter un bug

Copyright © 2004-2013 Tigersun - Tous droits réservés - Powered By IP.Board © 2014  IPS, Inc.