A voir sur Livenet :


Derniers Sujets

Pages :  1 2 3 >
Vous êtes ici : Livenet > Forums > Philosophie

Le Rôle De La Musique Dans La Société ?

FreeMinded
comrank
23 ans (H)
France ()
Thursday 15 April 2010 à 16:47
Citer +Citer
Bon, j'avais fait un topic là-dessus dans la catégorie "musique", mais les réponses que j'ai obtenues sont très personnelles. Je refais donc un sujet sur le rôle de la musique, mais je vais l'orienter différemment.

Je ne veux pas parler ici de ce que la musique vous fait ressentir, mais j'aimerais réfléchir sur le rôle de la musique au sein de la société, ou au sein des communautés.

* * * * *

Je pose quelques questions pour que vous voyez à peu près où je veux en venir...
  • Est-ce que la musique unit les gens, ou est-ce qu'au contraire elle les divise ?
  • Que pensez-vous de la formule « Pour comprendre un peuple, écoute sa musique » ?
  • Pensez-vous que le style de musique que l'on joue ou que l'on écoute reflète forcément notre façon de vivre et de penser ?
  • La musique n'est-elle pas une des bases de notre "identité" ?
  • Voyez-vous un rapport entre les musiques que l'on apprécie et notre tolérance ?




Ce message a été modifié par FreeMinded - Thursday 15 April 2010 à 16:48.
Delatune
comrank
34 ans (F)
France (25)
Thursday 15 April 2010 à 18:20
Citer +Citer

FreeMinded
Thursday 15 April 2010 à 16:47
Bon, j'avais fait un topic là-dessus dans la catégorie "musique", mais les réponses que j'ai obtenues sont très personnelles. Je refais donc un sujet sur le rôle de la musique, mais je vais l'orienter différemment.

Je ne veux pas parler ici de ce que la musique vous fait ressentir, mais j'aimerais réfléchir sur le rôle de la musique au sein de la société, ou au sein des communautés.

* * * * *

Je pose quelques questions pour que vous voyez à peu près où je veux en venir...
  • Est-ce que la musique unit les gens, ou est-ce qu'au contraire elle les divise ?
  • Que pensez-vous de la formule « Pour comprendre un peuple, écoute sa musique » ?
3) Pensez-vous que le style de musique que l'on joue ou que l'on écoute reflète forcément notre façon de vivre et de penser ?

  • La musique n'est-elle pas une des bases de notre "identité" ?
  • Voyez-vous un rapport entre les musiques que l'on apprécie et notre tolérance ?





voilà un topic intéressant concernant la musique : Je pense que la musique est un moyen d'évasion. En effet on choisit d'écouter une mélodie en adaquation avec un état d'esprit. Par contre le rôle de la musique est celui de transmettre ses émotions, comme toutes les formes d'arts d'ailleurs.

Son rôle est le même que celui de lire un livre, c'est transmettre, mais d'une façon différente.

je ne pense pas que le style de musique que l'on joue ou que l'on écoute reflète une façon de penser, seul les textes d'une mélodie peuvent reflèter notre façon de penser ou de vivre. Il faut savoir si tu dissocies la musique et les paroles ? parfois l'on écoute des mélodies pour la musique et le texte, et parfois juste la mélodie....tout est relatif. Dans le second cas, elle nous conforte dans notre état d'esprit un peu comme une confirmation, qui nous apporte une certaine satisfaction.

je ne pense pas que la musique soit une base de notre identité, c'est une forme de "culture" que l'on apprécie ou pas....on adhère ou pas, c'est la transmission de l'émotion qu'à voulu exprimer l'auteur qui faira que celle ci sera écouter ou pas.

concernant l'intolérance de la musique, en effet la musiques crée des liens, elles regroupent, plus l'on a d'affinité avec un style de musique, plus les gens se rassembleront. Inversement, moins on tolére un style de musique plus elle divisera. C'est une forme de culture, donc c'est une transmission auquelle on adhére ou l'on n'adhère pas. C'est comme un mauvais livre, ou bien un livre qui ne nous apporte aucune réponse essentielle, un livre dont l'auteur se serait fait plaisir, mais ne fait pas forcement plaisir à tout le monde, car l'auteur aurait éprouver des émotions là ou l'autre ne voit que de l'ignorance par exemple.


Ce message a été modifié par delatune - Thursday 15 April 2010 à 18:24.
FreeMinded
comrank
23 ans (H)
France ()
Thursday 15 April 2010 à 20:35
Citer +Citer

delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
voilà un topic intéressant concernant la musique : Je pense que la musique est un moyen d'évasion. En effet on choisit d'écouter une mélodie en adaquation avec un état d'esprit. Par contre le rôle de la musique est celui de transmettre ses émotions, comme toutes les formes d'arts d'ailleurs.

Son rôle est le même que celui de lire un livre, c'est transmettre, mais d'une façon différente.

je ne pense pas que le style de musique que l'on joue ou que l'on écoute reflète une façon de penser, seul les textes d'une mélodie peuvent reflèter notre façon de penser ou de vivre. Il faut savoir si tu dissocies la musique et les paroles ? parfois l'on écoute des mélodies pour la musique et le texte, et parfois juste la mélodie....tout est relatif. Dans le second cas, elle nous conforte dans notre état d'esprit un peu comme une confirmation, qui nous apporte une certaine satisfaction.

je ne pense pas que la musique soit une base de notre identité, c'est une forme de "culture" que l'on apprécie ou pas....on adhère ou pas, c'est la transmission de l'émotion qu'à voulu exprimer l'auteur qui faira que celle ci sera écouter ou pas.

concernant l'intolérance de la musique, en effet la musiques crée des liens, elles regroupent, plus l'on a d'affinité avec un style de musique, plus les gens se rassembleront. Inversement, moins on tolére un style de musique plus elle divisera. C'est une forme de culture, donc c'est une transmission auquelle on adhére ou l'on n'adhère pas. C'est comme un mauvais livre, ou bien un livre qui ne nous apporte aucune réponse essentielle, un livre dont l'auteur se serait fait plaisir, mais ne fait pas forcement plaisir à tout le monde, car l'auteur aurait éprouver des émotions là ou l'autre ne voit que de l'ignorance par exemple.



Dans ce topic je ne veux pas parler des effets particuliers de la musique, même si tu as parfaitement raison en disant qu'elle transmet des émotions et des messages.

Je veux parler du concept même de la musique, de son but et de ses conséquences sur la société. Je prends un exemple. On voit bien qu'au collège, les jeunes se séparent selon différents "délires" : ghetto, gotique, fashion, etc... Et entre ces "communautés", les jeunes s'habillent souvent de la même manière, écoutent souvent les mêmes musiques. Et c'est comme ça partout, même si bien sûr je caricature. Pourquoi les riches écoutent-ils de la musique classique ? Pourquoi les mecs qui font du tuning écoutent-ils de la techno ? etc..
J'ai donc l'impression que, au-delà même des paroles, la musique sépare les individus par la conception de la vie qu'elle inspire. Mais en même temps, c'est un bon moyen de les rassembler. Par exemple, le festival interceltique à Lorient rassemble des milliers de fan de cornemuse, de violon, de biere et de whisky. De la même manière, des millers de gens se déplacent pour aller écouter La flûte enchantée de Mozart. Mais bien souvent, ce ne sont pas les mêmes personnes.

C'est pour ça que je m'interroge sur le rôle communautaire de la musique en société.


Ce message a été modifié par FreeMinded - Thursday 15 April 2010 à 20:36.
Delatune
comrank
34 ans (F)
France (25)
Thursday 15 April 2010 à 21:38
Citer +Citer

FreeMinded
Thursday 15 April 2010 à 16:47
Dans ce topic je ne veux pas parler des effets particuliers de la musique, même si tu as parfaitement raison en disant qu'elle transmet des émotions et des messages.

Je veux parler du concept même de la musique, de son but et de ses conséquences sur la société. Je prends un exemple. On voit bien qu'au collège, les jeunes se séparent selon différents "délires" : ghetto, gotique, fashion, etc... Et entre ces "communautés", les jeunes s'habillent souvent de la même manière, écoutent souvent les mêmes musiques. Et c'est comme ça partout, même si bien sûr je caricature. Pourquoi les riches écoutent-ils de la musique classique ? Pourquoi les mecs qui font du tuning écoutent-ils de la techno ? etc..
J'ai donc l'impression que, au-delà même des paroles, la musique sépare les individus par la conception de la vie qu'elle inspire. Mais en même temps, c'est un bon moyen de les rassembler. Par exemple, le festival interceltique à Lorient rassemble des milliers de fan de cornemuse, de violon, de biere et de whisky. De la même manière, des millers de gens se déplacent pour aller écouter La flûte enchantée de Mozart. Mais bien souvent, ce ne sont pas les mêmes personnes.

C'est pour ça que je m'interroge sur le rôle communautaire de la musique en société.





si j'ai répondu un peu à côté, c'est que la musique n'a pas d'autre but que d'être un moyen d'expression comme un autre. D'abord il faut être un "artiste" pour écrire de la musique, c'est à dire de possèder une certaine sensibilité exacerbée. Donc en elle même la musique ne vise personne, par contre les instruments de musique pouraient avoir une influance plus ou moins prédominance selon la sensiblilté des personnes.

Ensuite tu parles d'un style de musique, c'est là ou tu penses que l'on "cible" une certaine catégorie de personne...et la je te réponds : c'est la théorie de l'offre et de la demande, qui entre en ligne de compte. Sinon nous écouterions encore tous, du Mozart car la musique n'aurait pas évoluée et ne se serait pas diversifiée.

Ce n'est pas pour autant que l'on ne doit plus écouter du Mozart, mais la selection se fait au même titre que les vêtements que nous portons, ne sont plus les mêmes que ceux de l'époque de Louis XIV par exemple. C'est juste une question d'évolution et de diversité.

Enfin concernat les exemples que tu as donné, je pense que tu te trompes, on peut aimer plusieurs style de musique, techno, folklorique, classique etc...sans pour autant refléter une catégorie sociale. Les jeunes c'est une autre histoire, ils se cherchent disent à quel groupe ils appartiennent à travers la musique, mais cela ne veut pas dire qu'ils n'aiment pas un autre style de musique.

La musique tend davantage à rassembler les individus, plutôt que de les séparer, c'est un peu comme changer de vêtement, un jour tu mets un pantalon, un jour une mini jupe, au autre une longue jupe, parfois tu es tiré à quatre épingles, puis un autre jour tu te met en short, c'est selon le temps, ton humeur, ton état d'esprit, mais si tout le monde s'habillait de la même manière et formerait "un groupe" ce serait le commencement de la "non culture" de la "non identité' de la dépersonnalisation.

Donc non la musique ne sépare pas en groupe, elle rassemble en culture ce qui est totalement différent.


Ce message a été modifié par delatune - Thursday 15 April 2010 à 21:43.
Giskar
comrank
5 ans (H)
Belgique
Thursday 15 April 2010 à 21:40
Citer +Citer
La musique, c'est la vie.
Delatune
comrank
34 ans (F)
France (25)
Thursday 15 April 2010 à 21:45
Citer +Citer

giskar
Thursday 15 April 2010 à 21:40
La musique, c'est la vie.





je suis absolument d'accord, je ne peux rester sans musique...sinon je meurs sleep.gif
FreeMinded
comrank
23 ans (H)
France ()
Thursday 15 April 2010 à 22:34
Citer +Citer

delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
si j'ai répondu un peu à côté, c'est que la musique n'a pas d'autre but que d'être un moyen d'expression comme un autre.



C'est vrai, la musique est un moyen de raconter, d'exprimer, de dévoiler des choses. Et je pense que ces choses se réfèrent à la vie, ou au moins à une certaines vision de la vie (dramatique, épicurienne, etc...). Donc je pense que la portée de la musique va au-delà d'un simple moyen d'expression. Comme tu l'as dit après, c'est également un moyen de rassembler les gens qui seront sensibles à telle ou telle musique, c'est à dire à telle ou telle vision de la vie. Pour cela, la musique me semble avoir une portée "communautaire".

delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
D'abord il faut être un "artiste" pour écrire de la musique, c'est à dire de possèder une certaine sensibilité exacerbée.


Tout le monde possède sa propre sensibilité à la musique, qui peut être plus ou moins exacerbée, comme tu le dis. Mais je pense que tout le monde peut créer de la musique. Après, cette musique est complexe ou non. Mais les artistes
sont "artistes" par reconnaissance populaire, plus que par des qualités inscrites dans leur génome. Quelqu'un ayant une sensibilité exceptionnellement développée de la musique peut tout à fait créer des sons trop complexes et donc incompréhensibles pour le reste des hommes. En revanche, une musique simple peut être très appréciée (regarde les tubes de l'été !).
delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
Donc en elle même la musique ne vise personne, par contre les instruments de musique pouraient avoir une influance plus ou moins prédominance selon la sensiblilté des personnes.


Si, je pense que quand tu joues une musique, tu racontes une histoire, et donc tu vises ceux qui pourront être touchés par ton "histoire", et les instruments, le rythme, la gamme choisis sont pour moi les composantes du message que tu veux apporter.
delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
Ensuite tu parles d'un style de musique, c'est là ou tu penses que l'on "cible" une certaine catégorie de personne...et la je te réponds : c'est la théorie de l'offre et de la demande, qui entre en ligne de compte. Sinon nous écouterions encore tous, du Mozart car la musique n'aurait pas évoluée et ne se serait pas diversifiée.


Ah bin, la voilà la théorie de l'offre et de la demande dont je viens de parler pour la reconnaissance d'un "artiste". Les sensibilités musicales sont différentes, donc les créations sont différentes, pour satisfaire la "demande"..
delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
Ce n'est pas pour autant que l'on ne doit plus écouter du Mozart, mais la selection se fait au même titre que les vêtements que nous portons, ne sont plus les mêmes que ceux de l'époque de Louis XIV par exemple. C'est juste une question d'évolution et de diversité.


Bien sûr, c'est normal que tout cela évolue. De plus, avec les rencontres des musiques du monde, les associations et combinaisons sont infinies...
delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
Enfin concernat les exemples que tu as donné, je pense que tu te trompes, on peut aimer plusieurs style de musique, techno, folklorique, classique etc...sans pour autant refléter une catégorie sociale. Les jeunes c'est une autre histoire, ils se cherchent disent à quel groupe ils appartiennent à travers la musique, mais cela ne veut pas dire qu'ils n'aiment pas un autre style de musique.


Oui, tu peux aimer plusieurs styles de musique, car plusieurs styles peuvent te parler. Mais tu es forcément plus sensible à certains styles qu'à d'autres. Et je pense que la recherche de soi à l'adolescence, si ça se fait essentiellement par la musique, c'est parce que la musique permet de chercher et trouver les valeurs qui nous paraissent les plus authentiques. Mais la "ségrégation" musicale au collège, même au lycée est flagrante. C'est forcément révélateur de quelque chose.
delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
La musique tend davantage à rassembler les individus, plutôt que de les séparer, c'est un peu comme changer de vêtement, un jour tu mets un pantalon, un jour une mini jupe, au autre une longue jupe, parfois tu es tiré à quatre épingles, puis un autre jour tu te met en short, c'est selon le temps, ton humeur, ton état d'esprit, mais si tout le monde s'habillait de la même manière et formerait "un groupe" ce serait le commencement de la "non culture" de la "non identité' de la dépersonnalisation.
Donc non la musique ne sépare pas en groupe, elle rassemble en culture ce qui est totalement différent.



Ce que je veux dire, c'est que si la musique rassemble les individus en différentes communautés (je schématise), alors forcément les individus de deux communautés différentes sont divisés par cette barrière musico-culturelle.
FreeMinded
comrank
23 ans (H)
France ()
Thursday 15 April 2010 à 22:37
Citer +Citer

giskar
Thursday 15 April 2010 à 21:40
La musique, c'est la vie.



La musique implique la vie, ou la vie implique la musique ? Ou les deux ? cool.gif
Monsieur
Mister Comlive 2012
comrank
31 ans (H)
Friday 16 April 2010 à 08:14
Citer +Citer
Les roles et buts de la musique sont divers:
-social (hymne nationale, répertoire traditionnel, ect), où la musique est un facteur de rassemblement (ou de morcellement) et d'expression
La société et musique évoluent également de paire, l'un ayant des effets sur l'autre et inversement. C'est ce qui en ressort quand on regarde de pres l'évolution de l'esthétique de composition, de la recherche accoustique et de la théorie musicale en règle générale.

-économique, grace (ou à cause, quand on voit les dérives) à la commercialisation des oeuvres sur supports musicaux (et avec tout ce qui est nécessaire pour pouvoir l'écouter), et à l'industrialisation à petite ou grande échelle du matériel de musique (instruments, connectique, bagagerie...). Bref, plusieurs secteurs d'activité vivent grace à la musique.



Ce message a été modifié par monsieur - Friday 16 April 2010 à 08:18.
Monsieur
Mister Comlive 2012
comrank
31 ans (H)
Friday 16 April 2010 à 08:20
Citer +Citer

FreeMinded
Thursday 15 April 2010 à 16:47
Mais la "ségrégation" musicale au collège, même au lycée est flagrante. C'est forcément révélateur de quelque chose.
Ce que je veux dire, c'est que si la musique rassemble les individus en différentes communautés (je schématise), alors forcément les individus de deux communautés différentes sont divisés par cette barrière musico-culturelle.



C'est révélateur de la "mutation" de la musique.
La musique fait désormais partie intégrante des composantes d'un "style social", surtout chez les jeunes individus (ça a généralement tendance à s'estomper avec les années, meme si pour certains, la musique est un élément central d'identité visuelle).
Vestimentaire, musical, dans la forme de langage également.

Il m'arrive qu'on me fasse la remarque quand je discute avec des gens ou quand certaines personnes voient les disques chez moi.
J'ai beaucoup de disques de musique metal, j'en joue, j'en ai meme une émission de radio mais ça se voit pas sur moi forcément.
Alors ya toujours des gens qui disent: "ah ouais, t'as pas l'air d'un metalleux".

Ben non, j'en suis pas un. J'ai juste un cerveau et une paire d'oreille et ça me suffit.


Ce message a été modifié par monsieur - Friday 16 April 2010 à 08:23.
Cellequiperdsonidentifiant
comrank
113 ans (F)
France ()
Friday 16 April 2010 à 08:26
Citer +Citer

giskar
Thursday 15 April 2010 à 21:40
La musique, c'est la vie.



Je ne sais pas si c'est la vie, mais il suffit de voir à quel point dès ses premières semaines de vie, l'homme apprécie la musique, et réagit à la musique, pour se rendre compte que la musique est importante dans une vie.

ça c'est au niveau de l'individu, maintenant, au niveau d'une société je n'en sais rien ; j'ai juste eu l'occasion de remarquer que lorsque dans ma ville il y a de la musique de diffusé en dehors même de foire ou de fête, les gens que l'on croise sont plus décontractés, plus aimables, plus souriants ces jours de musique en ville.




Monsieur
Mister Comlive 2012
comrank
31 ans (H)
Friday 16 April 2010 à 09:34
Citer +Citer
J'oubliais un role: thérapeutique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Musicoth%C3%A9rapie

Un exemple plutot extreme:
Le groupe de musique SUNN joue sa musique (une musique basée sur le principe musical "bourdon" et l'hyper amplification) à 125 Db sur scène. Pas pour jouer à qui a la plus grosse ni pour établir un record, mais parce qu'à partir d'un certain niveau sonore, il y a un effet physique sur le corps et sur l'esprit.
Ca a quelques désagréments: les alarmes incendie qui se déclenchent dans les salles de concert à cause des vibrations, les sono de salles qui petent.
Quand je les avais vu en concert, le compteur Db était étrangement éteint dans la salle (je crois qu'on n'a pas droit de diffuser + fort que 110 ou 115 Db en France).

Delatune
comrank
34 ans (F)
France (25)
Friday 16 April 2010 à 10:14
Citer +Citer

FreeMinded
Thursday 15 April 2010 à 16:47
Tout le monde possède sa propre sensibilité à la musique, qui peut être plus ou moins exacerbée, comme tu le dis. Mais je pense que tout le monde peut créer de la musique. Après, cette musique est complexe ou non.
Mais les artistes sont "artistes" par reconnaissance populaire, plus que par des qualités inscrites dans leur génome. Quelqu'un ayant une sensibilité exceptionnellement développée de la musique peut tout à fait créer des sons trop complexes et donc incompréhensibles pour le reste des hommes. En revanche, une musique simple peut être très appréciée (regarde les tubes de l'été !).Si, je pense que quand tu joues une musique, tu racontes une histoire, et donc tu vises ceux qui pourront être touchés par ton "histoire", et les instruments, le rythme, la gamme choisis sont pour moi les composantes du message que tu veux apporter.

Et je pense que la recherche de soi à l'adolescence, si ça se fait essentiellement par la musique, c'est parce que la musique permet de chercher et trouver les valeurs qui nous paraissent les plus authentiques. Mais la "ségrégation" musicale au collège, même au lycée est flagrante. C'est forcément révélateur de quelque chose.
Ce que je veux dire, c'est que si la musique rassemble les individus en différentes communautés (je schématise), alors forcément les individus de deux communautés différentes sont divisés par cette barrière musico-culturelle.





Là je ne suis pas d'accord avec toi, tout le monde ne peut pas créer de la musique, pour la simple raison évoquée 2 lignes plus bas, il faut être "reconnu" par un public. Et c'est justement parce que ses qualités sont inscrites dans son génome qu'il a du talent. Mais au lieu de dire que ses qualité sont "inscrite", j'aurais préfèré que tu dises, que ces qualités n'ont pas été "éffacée" ou "inhibée" je m'explique.

C'est l'éducation qui fait ce que tu es, c'est cette même éducation qui fait que l'on te laissera exprimer ce que tu es ou te l'interdira. Par conséquent ta sensibilité et ton moyen d'expression changera selon ton éducation. Donc des jeunes peuvent aimer de la musique très très agressive juste pour exprimer l'agressivité qui les habite à cause de leur éducation. De même que dans des peuples très primitives la musique se résume à un seul instrument, car ce peuple est limité dans le domaine de l'évolution. Ce qui ne veut pas dire que d'une musique très simple, avec des instruments très compliqué, ce même peuple nous exprimerait, nous transmetterait, les mêmes sons, les mêmes émotions,et la même "histoire".

On recherche dans la musique, ce qui nous parle, et l'on apprécie lorsque cela corrobore à nos aspirations.


Ce message a été modifié par delatune - Friday 16 April 2010 à 10:15.
Monsieur
Mister Comlive 2012
comrank
31 ans (H)
Friday 16 April 2010 à 10:32
Citer +Citer
Jpense que tt le monde peut faire de la musique.
Mais tout le monde ne peut pas et n'arrive pas à la faire partager, surtt dans une société à grande échelle.
Mais tous les artistes partent de l'anonymat, qu'ils en sortent ou qu'ils y restent.

Là, c'est juste en dehors de tte considération esthétique et qualitative (on risquerait de rentrer dans le domaine du subjectif).
Delatune
comrank
34 ans (F)
France (25)
Friday 16 April 2010 à 10:41
Citer +Citer

monsieur
Friday 16 April 2010 à 08:14
Jpense que tt le monde peut faire de la musique.
Mais tout le monde ne peut pas et n'arrive pas à la faire partager, surtt dans une société à grande échelle.
Mais tous les artistes partent de l'anonymat, qu'ils en sortent ou qu'ils y restent.

Là, c'est juste en dehors de tte considération esthétique et qualitative (on risquerait de rentrer dans le domaine du subjectif).




nan, je ne suis pas d'accord et je vais t'expliquer pourquoi. Pour ma part je suis incapable de chanter, je ne sais pas pourquoi mais je chante tellement faux que personne n'est capable de reconnaitre la chanson que j'essaie de chanter. Donc je ne suis pas capable de transcrire de la musique.

Par contre je déssine avec une telle facilité, que pendant longtemps je n'arrivais pas à comprendre pour quelle raison tout le monde n'y arrivait pas avec autant de facilité. Donc je ne peux pas écrire de la musique mais je peux peindre et déssiner. Il y a de multiple facteur qui entre en ligne de compte, mais on transmet bien et là en l'occurence la musique, que ce que l'on maitrise bien.


Ce message a été modifié par delatune - Friday 16 April 2010 à 10:42.
FreeMinded
comrank
23 ans (H)
France ()
Friday 16 April 2010 à 11:28
Citer +Citer

delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
Là je ne suis pas d'accord avec toi, tout le monde ne peut pas créer de la musique, pour la simple raison évoquée 2 lignes plus bas, il faut être "reconnu" par un public. Et c'est justement parce que ses qualités sont inscrites dans son génome qu'il a du talent. Mais au lieu de dire que ses qualité sont "inscrite", j'aurais préfèré que tu dises, que ces qualités n'ont pas été "éffacée" ou "inhibée" je m'explique.



Je persévere.. Tout le monde peut créer de la musique. Tape sur un tam-tam, secoue une maracasse et ça y est, tu as de la musique. Après, la musique que l'on fait plaît plus ou moins... Et les esprits plus "musicaux" ont en effet plus de facilités à créer une musique plus complexe. Mais ce n'est pas la complexité et la précision dans la musique qui fait la reconnaissance. Des airs très simples peuvent plaire également, voire plus.


delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
C'est l'éducation qui fait ce que tu es, c'est cette même éducation qui fait que l'on te laissera exprimer ce que tu es ou te l'interdira. Par conséquent ta sensibilité et ton moyen d'expression changera selon ton éducation. Donc des jeunes peuvent aimer de la musique très très agressive juste pour exprimer l'agressivité qui les habite à cause de leur éducation. De même que dans des peuples très primitives la musique se résume à un seul instrument, car ce peuple est limité dans le domaine de l'évolution. Ce qui ne veut pas dire que d'une musique très simple, avec des instruments très compliqué, ce même peuple nous exprimerait, nous transmetterait, les mêmes sons, les mêmes émotions,et la même "histoire".

On recherche dans la musique, ce qui nous parle, et l'on apprécie lorsque cela corrobore à nos aspirations.


C'est aussi ce que je pense. L'éducation et notre vécu en général.
FreeMinded
comrank
23 ans (H)
France ()
Friday 16 April 2010 à 11:30
Citer +Citer

delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
nan, je ne suis pas d'accord et je vais t'expliquer pourquoi. Pour ma part je suis incapable de chanter, je ne sais pas pourquoi mais je chante tellement faux que personne n'est capable de reconnaitre la chanson que j'essaie de chanter. Donc je ne suis pas capable de transcrire de la musique.



Là tu parles des talents d'imitation, ce qui est complètement différent. Mais si tu le veux, tu peux créer, inventer de la musique. Même taper sur ton verre avec ta cuillère, en prenant un certain rythme, c'est de la musique...


Ce message a été modifié par FreeMinded - Friday 16 April 2010 à 11:31.
FreeMinded
comrank
23 ans (H)
France ()
Friday 16 April 2010 à 11:34
Citer +Citer

monsieur
Friday 16 April 2010 à 08:14
C'est révélateur de la "mutation" de la musique.
La musique fait désormais partie intégrante des composantes d'un "style social", surtout chez les jeunes individus (ça a généralement tendance à s'estomper avec les années, meme si pour certains, la musique est un élément central d'identité visuelle).
Vestimentaire, musical, dans la forme de langage également.

Il m'arrive qu'on me fasse la remarque quand je discute avec des gens ou quand certaines personnes voient les disques chez moi.
J'ai beaucoup de disques de musique metal, j'en joue, j'en ai meme une émission de radio mais ça se voit pas sur moi forcément.
Alors ya toujours des gens qui disent: "ah ouais, t'as pas l'air d'un metalleux".

Ben non, j'en suis pas un. J'ai juste un cerveau et une paire d'oreille et ça me suffit.


Bien sûr, il n'y a pas de cases "métalleux", "funky", etc... même si ça y ressemble chez les jeunes. Mais si le métal te parle à toi et pas à moi, c'est qu'il décrit quelque chose que tu comprends, et moi non. Quelque chose qui te parle, et à moi non. Peut-être qu'il te rappelle des souvenirs que je n'ai pas, par exemple.
Et c'est pour cela que je pense que notre répertoire musical est vraiment révélateur de notre être.
Delatune
comrank
34 ans (F)
France (25)
Friday 16 April 2010 à 12:02
Citer +Citer

FreeMinded
Thursday 15 April 2010 à 16:47
Là tu parles des talents d'imitation, ce qui est complètement différent. Mais si tu le veux, tu peux créer, inventer de la musique. Même taper sur ton verre avec ta cuillère, en prenant un certain rythme, c'est de la musique...




toi tu parles d'expression ce qui n'a rien à voir avec l'art. Pour ma part je parlais d'art, car pour être "reconnu" il faut un minimum de don.

D'ailleurs dans don on "entend" donner, si tu n'as rien à donner, et bien personne ne te reconnaitra....je veux dire personne n'est susceptible d'avoir de la reconnaissance pour ton art.

ce que tu viens de me décrire, c'est une forme d'opportunisme, en effet si la musique se résume à taper sur des verres comme je serais capable de le faire, je peux t'affirmer que personne n'écouterait ma musique.

Donc le rôle de la musique, est selon moi avant tout, un rôle qui tend à faire plaisir aux oreilles. sleep.gif



a propos d'opportuniste

spécial dédicace à grenouille verte, elle comprendra.... sleep.gif


Ce message a été modifié par delatune - Friday 16 April 2010 à 12:21.
FreeMinded
comrank
23 ans (H)
France ()
Friday 16 April 2010 à 12:28
Citer +Citer

delatune
Thursday 15 April 2010 à 18:20
toi tu parles d'expression ce qui n'a rien à voir avec l'art. Pour ma part je parlais d'art, car pour être "reconnu" il faut un minimum de don.

D'ailleurs dans don on "entend" donner, si tu n'as rien à donner, et bien personne ne te reconnaitra....je veux dire personne n'est susceptible d'avoir de la reconnaissance pour ton art.

ce que tu viens de me décrire, c'est une forme d'opportunisme, en effet si la musique se résume à taper sur des verres comme je serais capable de le faire, je peux t'affirmer que personne n'écouterait ma musique.

Donc le rôle de la musique, est selon moi avant tout, un rôle qui tend à faire plaisir aux oreilles. sleep.gif



a propos d'opportuniste

spécial dédicace à grenouille vert, elle comprendra.... sleep.gif



Oui, faudrait se mettre d'accord sur ce que l'on appelle la "musique". Pour moi, c'est un art également. Et chaque création musicale (taper sur des verres tout comme jouer du saxo) est potentiellement de l'art. Mais ces créations musicales ne seront reconnues comme oeuvres d'art que si elles plaisent au public.

Et je pense que la musique que l'on crée et celle à laquelle on est sensible reflète une histoire et des valeurs communes avec les autres amateurs.

Pages :  1 2 3 >


Suggestion de sujets



A voir sur le portail Livenet.fr Actu et culture
Vie Quotidienne
Arts et loisirs
High tech
Amour et sexe
Musique
Real TV
Nos partenaires Partenaires : php - Vidéos - PS3 - Cinéma - voyage - Séries en DVD - Jeux gratuits
Contact et infos Le blog Livenet
Suggestions sur Livenet
Aide générale Livenet - Aide du Forum
Charte du forum
Mentions légales
Reporter un abus
Reporter un bug

Copyright © 2004-2013 Tigersun - Tous droits réservés - Powered By IP.Board © 2014  IPS, Inc.