A voir sur Livenet :


Derniers Sujets

Vous êtes ici : Livenet > Forums > Musiques du monde

Le Chanteur Mohamed Alloua

Lamine
comrank
(H)
Algérie
Wednesday 11 February 2009 à 10:04
Citer +Citer
Mohamed Alloua The KIng of Kabyle Music



MOHAMED ALLAOUA, le chanteur adulé de la nouvelle génération kabyle jouit actuellement d'une grande estime auprès de toutes les générations confondues et en particulier des jeunes. Partout en Kabylie sa voix retentie au rythme de la jeunesse éternelle.

Mohamed Allaoua vit le jour le 25 août 1980 à Alger. Dès son enfance, il suivît des cours de musique Andalouse mais également des cours de musique universelle à l'Ecole El-Maoussilia d'Alger. Aujourd'hui, il enchaîne les succès. De « Baba ccix » à « A Sieqa » en passant par « Nan-d ala » et « Ssar tamurt », les tubes se succèdent et personne ne peut passer à côté. Cela, Mohamed Allaoua le doit au fait qu'il ait su dès ses débuts saisir tout un public en l'enchantant avec son talent, son charme et surtout de la vraie bonne musique. Sur scène, il se révèle à la fois attachant et captivant dans une atmosphère chaleureuse et énergique voire électrique ! Il aime donner le meilleur de lui-même.

Mohamed Allaoua a réussi à s'imposer comme étant incontestablement la nouvelle révélation de la chanson kabyle. Cela explique la place qu'il occupe actuellement sur la scène artistique algérienne. En effet, beaucoup d'années de travail et de persévérance lui ont permis d'être à maintes reprises en tête des ventes algériennes. Perfectionniste et ambitieux, son talent le mène jusqu'en France où il débuta en janvier 2006 une tournée dans les plus grandes villes (Paris, Lyon, Marseille...) et dans des salles prestigieuses telles que le Zénith de Paris. Sa participation au Festival Amazigh des Iles Canaries lui vaut le surnom de « Bomba Kabylia » dans la presse local.

Voix enchanteresse, il chante tout en rompant avec les tabous qui continuent de frapper la société algérienne dans sa totalité. Pour la jeunesse, il est de ceux qui savent exprimer leurs difficultés et leurs tourments. Ses textes riches et variés parlent de l'amour sous toutes ses formes, la femme, la mère, les maux sociaux et la culture berbère.

Avec son style, sa sympathie et son naturel, il apporte une fraîcheur à la musique Kabyle. Autant de qualités expliquant que Mr Allaoua soit tellement estimé de tous. Nous pouvons dire, sans nul doute, que Allaoua est la nouvelle coqueluche de la chanson kabyle.

DZMUSIQUE

ASS d GHouri

http://www.youtube.com/watch?v=6sberLKTK9s



Lamine
comrank
(H)
Algérie
Wednesday 11 February 2009 à 10:08
Citer +Citer
Lamine
comrank
(H)
Algérie
Wednesday 11 February 2009 à 10:09
Citer +Citer


On peut ne pas l'admettre, mais le constat ne souffre d'aucun doute : Mohamed Allaoua s'impose comme la star de la chanson kabyle du moment.


Il en a fait la preuve samedi soir devant 6 000 fans en transe qui ont envahi le Zénith à Paris, la salle inaugurée en 1984 par Renaud et qui a vu défiler de grands noms de la variété française et des musiques internationales. “De 13 à 30 ans”, a observé le sociologue Ahcène Zahraoui en regardant ce public de jeunes qui dansent en hurlant, se serrant et s'enlaçant. Et qu'on a du mal à croire liés à cette Kabylie rugueuse et austère mais qui reste un repère.
ça semble n'être plus qu'un repère géographique. Et Allaoua, tout en suscitant un phènomène d'identification, semble aussi incarner un attachement à une communauté plutôt imaginaire. Car si les Kabyles sont nombreux à Paris et plus généralement en France, la Kabylie n'y est pas. Ce n'est pas tant l'absence du Djurdjura qui est en cause. C'est l'acquisition d'autres valeurs par une génération qui ne veut surtout pas retourner dans ces montagnes comme ont rêvé ses ascendants. “In t as ma d yas, a rebb i mennagh ad-yughal yib-was”, chantait El Hasnaoui pour exprimer l'espoir d'une femme attendant le retour de son promis parti en bateau. Aujourd'hui, ce serait plutôt “yad a wiy-i” (emmène-moi). Dans la foule qui a envahi le Zénith, une certaine proportion est imperméable aux métaphores d'Aït Menguellet, à la colère de feu Matoub ou aux complaintes de Yahiatène. Non par manque de conscience. Il y avait des bac + 10 dans la salle. C'est Allaoua qui semble être en phase avec cette génération. C'est une figure nouvelle dotée d'une belle voix. Sans être particulièrement élaborés, ses textes sont fluides et soft. Surtout, ses rythmes sont entraînants.
Est-il à la confluence de plusieurs genres ou accumule-t-il les contradictions? La question peut être posée. Sur scène, il y a du Takfarinas en lui, même si l'auteur de Zâama s'est égaré sur le chemin de l'universalité qu'il a judicieusement voulu explorer. Il y a aussi du gnawi avec ses invocations de cheikh zaouïa qui lui valent (aussi) l'affection des grands-mères.
Et une certaine tendresse qui fait chavirer les adolescentes. Le succès de Allaoua exprime la chute bienheureuse de ces murs parfois invisibles dressés entre les sexes. Une chanson gnawie évoque le cas de cet homme qui cherche à fracasser la porte d'une maison devant laquelle il venait de passer. Ses pas étaient suivis du bruit d'un pilon qu'il devinait entre les mains d'une femme qu'il ne peut bien sûr pas voir. Et voilà son imagination qui s'enflamme au point de le conduire à un coup de folie...
Aujourd'hui, nul besoin de forcer le destin et de prendre ce risque pour parvenir à une rencontre entre un garçon et une fille. Sans être forcément libertin, l'amour est surtout charnel. Et la danse et la transe en sont de formidables vecteurs. C'est ce que Allaoua a compris ?

Souce: Liberté
Lamine
comrank
(H)
Algérie
Wednesday 11 February 2009 à 10:13
Citer +Citer
aya aaziz-inou

emission de rihat bledi canal algérie
http://www.youtube.com/watch?v=eI3jgAU1oVI...feature=related




Ce message a été modifié par lamine - Wednesday 11 February 2009 à 10:15.
Lamine
comrank
(H)
Algérie
Wednesday 11 February 2009 à 10:14
Citer +Citer
S ssiaaqa

emission de ahnna fi lahna (la version algerienne de TARTATA)

http://www.youtube.com/watch?v=yrCGrJG_cEM...feature=related




Ce message a été modifié par lamine - Wednesday 11 February 2009 à 10:16.
Lamine
comrank
(H)
Algérie
Sunday 15 February 2009 à 18:29
Citer +Citer


Mohamed Allaoua

Adruhey ar Tizi1- Ass'ed04:422- A hebbu04:533- Ggiy'kem deg'exxam04:494- Adruhey ar Tizi05:205- U temut'ed ara04:286- Hemlay'tt05:297- Wagi ni04:028- Iyi'targa04:30

http://www.dzmusique.com/Album-Adruhey-ar-Tizi.php#


Suggestion de sujets



A voir sur le portail Livenet.fr Actu et culture
Vie Quotidienne
Arts et loisirs
High tech
Amour et sexe
Musique
Real TV
Nos partenaires Partenaires : php - Vidéos - PS3 - Cinéma - voyage - Séries en DVD - Jeux gratuits
Contact et infos Le blog Livenet
Suggestions sur Livenet
Aide générale Livenet - Aide du Forum
Charte du forum
Mentions légales
Reporter un abus
Reporter un bug

Copyright © 2004-2013 Tigersun - Tous droits réservés - Powered By IP.Board © 2014  IPS, Inc.