Vous êtes ici : Livenet > Forums > Débats d'actualité

L'arche de noél des animaux

Claudia001
comrank
Friday 29 December 2006 à 11:12
Citer +Citer
29 Décembre 2006


Hérault -
L'arche de Noël, un refuge pour indésirables

Hier, il a retrouvé un rotweiller attaché à la grille de son portail. L'avant-veille, un couple en cours de divorce lui a abandonné un bull-terrier, acheté fort cher et payé à tempérament. Il y a aussi ce mâtin de Naples magnifique mais sans papier.
Qui attend depuis six ans la libération de son maître, derrière les barreaux, comme lui. Et ces cochons vietnamiens que l'on a fait passer pour animaux de salon ! Ou encore ces trente yorkshire récupérés chez une vieille dame accidentée ; et Bega, le Saint-Bernard confiné dans un jardin de poche...

Ici, route de Maraussan, échouent tous les animaux victimes de l'inconscience, voire de la bêtise humaine, d'aléas de la vie, ou tout simplement trop vieux pour se reproduire, de facto indésirables. Noël Azzopardi, 54 ans, a donné son prénom à cette arche des laissés-pour-compte, il y a vingt-cinq ans déjà.

« J'ai toujours adoré les animaux J'étais bénévole à la SPA. J'ai acheté un terrain pour sauver les animaux voués à l'euthanasie, et mon arche de Noël a grandi petit à petit », explique Noël, une figure biterroise. De ces personnages qui ne laissent jamais indifférents et qui alimenta, bien malgré lui, la chronique des faits divers ou judiciaire.

« On m'a fait 16 procès pour des motifs divers, j'en ai gagné 15. On m'a relaxé et versé des dommages et intérêts et je suis en de meilleurs termes avec la SPA ou la fondation Brigitte Bardot », précise Noël. Le seul procès perdu a abouti à la destruction de son premier refuge, construit sur un terrain inondable à Maureilhan.

Mais ni les tracas administratifs, ni une grave maladie n'ont eu raison du bonhomme. Un fêtard invétéré, il le reconnaît, qui ne se lève pas moins tous les matins de l'année à 5 heures tapantes, quitte à embrayer sur une nuit blanche.

« Je n'ai pas de patron. C'est pire ! Ce sont les animaux qui me réveillent. A 7 heures, il leur faut leur pitance. Sinon, gare au vacarme ! »

Dès potron-minet, Noël fait le tour des popotes, grandes surfaces et boulangeries pour récupérer abats, déchets et pain. Puis il brique les boxs. Viennent ensuite les soins, médicaments, vaccins... « Cela me coûte environ 1 000 € de nourriture par mois et 1 000 € de médicaments. Je n'ai aucune subvention. Je vis des pensions, de dons, des adoptions et de quelques kermesses », explique Noël. Ce qui le fait tenir ? « La passion et le boulot. J'ai perdu un œil, je suis toujours sous surveillance médicale, en sursis. Mon toubib est souvent étonné de mon énergie ! »

Les frimas de l'hiver ont transformé, de force, son petit intérieur en jungle tropicale. Plantes, perroquets, piranhas, serpents, un chinchilla et une mygale hibernent entre le canapé et le frigo. Grignotent l'espace vital d'un Noël ravi de cette compagnie.

Ce qu'il demande de plus ?

« J'aurais besoin de couvertures, de journaux, de pain sec, d'aliments pour animaux, de médicaments et de bénévoles bricoleurs ! » Il ne craint qu'une chose, que ce coup de projecteur ne lui ramène encore un peu plus de chiens perdus sans collier : « Surtout n'abandonnez pas vos animaux. Et quand vous en prenez un, il faut savoir que c'est pour quinze ans ! »

- "L’Arche de Noël", association de loi 1901, route de Maraussan. 0467364329 ou 0675677210.
Annick KOSCIELNIAK




Suggestion de sujets



A voir sur le portail Livenet.fr Actu et culture
Vie Quotidienne
Arts et loisirs
High tech
Amour et sexe
Musique
Real TV
Nos partenaires Partenaires : php - Vidéos - PS3 - Cinéma - voyage - Séries en DVD - Jeux gratuits
Contact et infos Le blog Livenet
Suggestions sur Livenet
Aide générale Livenet - Aide du Forum
Charte du forum
Mentions légales
Reporter un abus
Reporter un bug

Copyright © 2004-2013 Tigersun - Tous droits réservés - Powered By IP.Board © 2014  IPS, Inc.